dimanche 7 février 2016

Bloquons le gros ! Ou comment Twitter rend con ?

En deux jours, deux types avec peu d'abonnés dans Twitter m'ont bloqué et l'ont revendiqué haut et fort au point que c'est arrivé à mes oreilles. Je vais poser deux questions. 

1. Quel est l'intérêt de bloquer quelqu'un qui n'est pas abonné à votre compte ? Il ne vous suis pas et ne s'intéresse pas à ce que vous écrivez sauf quand ils tombent dessus au hasard des RT. 

2. Quel est l'intérêt d'ouvrir un compte public dans les réseaux sociaux si c'est pour ne pas vouloir être lu par tous ? Pour ma part, je bloquent les connards qui me font chier, avec 5000 abonnés, je peux me permettre ce luxe. 

Cette réflexion me vient en lisant un mail de Dagrouik qui disait : Twitter rend con. 

Comme ça va faire bientôt neuf ans que j'y suis, je me dis que j'ai atteint la dose maximum de connerie. 

Ce n'est pas Twitter qui rend con mais les efforts faits pour y briller quand on débarque. 

Je vais continuer à tweeter le nombre de bières que je bois, ça me fait passer pour un pochetron et ça fait rigoler les copains, au moins ceux qui sont aussi cons que moi. 

Je vais aussi continuer à lire les articles avant de les tweeter, surtout quand les liens me sont recommandés. Je m'étais amusé à faire des billets avec un titre disant l'inverse de ce que j'écrivais avec des vraies conneries. Mais ces nouveaux cons de Twitter retweetent les titres sans lire la chronique au bout du lien. 

On voit beaucoup d'articles sur la fin de Twitter, ses difficultés,... Le problème est qu'on a une boîte ultralibérale, une startup, dont le fond de commerce repose sur des gauchistes analphabètes comme leurs pieds qui croient militer en prétendant convaincre les gens en 140 caractères. 

C'est dommage, Twitter tente de survivre avec la publicité mais on ne lit plus les pubs, tant il y a de trucs à lire. 

Twitter devrait garder l'essentiel. What are toi doing ? 


Cela étant, je connais des gens qui n'ont pas de compte Twitter et qui sont très cons. 

18 commentaires:

  1. Comme le disait ma mémé : Bonne année, bonne santé, la crotte au cul, la morve au nez pour toute l'année ! Woilà ! ^^

    RépondreSupprimer
  2. Avoir 5000 followers attire les cons. On te prend pour une machine à débattre. J'y ai renoncé. Je vais beaucoup mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vicieux. J'aime bien les cons.

      Supprimer
    2. Puisé-je être un petit peu trivial ? (Tant qu'à faire que ? ), les cons sont des trous à bites ! Oké je suis déjà sortiiii…! (Et pis merdum, c'est dimanche !) #pardon…

      Supprimer
  3. Je twitte toujours et les trolls me foutent la paix. Pourvou que ça doure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as de la chance. Et pas mon côté sanguin.

      Supprimer
    2. C'est vrai qu'une certaine zenitude ne nuit pas.

      Supprimer
  4. vive les ultrahyperméga gauchistes qui ne comprennent pas le 25èmme degré d'humour

    RépondreSupprimer
  5. Je suis d'accord, Twitter rend très con (au final, mais au début et au milieu aussi)

    RépondreSupprimer
  6. Voilà un billet très abs-cons.
    (Bôbiyé)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !