mercredi 24 septembre 2014

La fatigue d'Yvon


C'est un gros. Pire que moi, même si ça ne se voit pas sur la photo. Quand il est saoul, il s'arrête aux pieds d'un truc, souvent espèce de jardinière avec des géraniums devant la Comète. 

Généralement, il tient debout tout seul. Pas aujourd'hui. Il s'appuie. C'est un signe qui ne trompe pas. Il n'a pas réussi à atteindre La Comète. J'ignore où il a picolé. 

3 commentaires:

  1. Moi je sais où il a picolé: dans son slip !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui dis donc, y en a jusqu'aux genoux...
      Où alors une grande marée à Bicêtre ?

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !