dimanche 16 mars 2014

Après Sarko, occupons nous de Fillon

4 commentaires:

  1. C'est parfait, finalement, il convient juste de les laisser faire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. On n'a même pas à se fatiguer.

      Supprimer
  2. On va finir par ne pas avoir assez de doigts pour compter les points !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !