jeudi 16 janvier 2014

Réponse énervée à un commentateur Front de Gauche

À un de mes derniers billets sur Hollande, Des Pas Perdus, illustre blogueur du Front de gauche commente :

"Je te cite : "les inaudibles de la vraie gauche puisque ces derniers n'osent pas dire que le coût du travail n'est pas trop élevé."

Par rapport à qui ? Aux travailleurs qui sont sous-payés et n'ont aucun droit ?

Et à quoi ? M'est avis que c'est le capital qui est élevé...

Mais bon, tant qu'on restera dans les rails du libre-échange sans entrave, il est certain que pour devenir compétitif, il faudra toujours aller vers le moins-disant social pour concurrencer d'autres salariés-esclaves... 

C'est clair ?"

Je réponds :

"Je dis à longueur de billets qu'il faut imposer plus et progressivement les revenus ? C'est clair ? Comment veux tu qu'on aille vers les plus démunis quand on ne produira plus en France ? Quel rapport entre les plus démunis et le fait de diminuer le coût du travail ? Quel intérêt de faire payer par le travail une politique familiale ? Est-ce gauche de verser des prestations (notamment des aides au logement par cette politique familiale) quand ce pognon passe directement dans le secteur privé ? 

C'est clair ? Tu vis dans un autre monde, un monde qui taxe les pauvres et les entreprises pour filer le pognon dans les circuits financiers ? Parce que c'est quoi à ton avis d'augmenter la dépense publique ? Dépenser dans le privé avec une dette qui profite au privé. 

C'est quoi cette gauche qui défend des immigrés qui sont employés par par des patrons pour entretenir le fameux moins-disant social ? 

C'est clair ?"

J'aurais pu ajouter :
"C'est quoi cette gauche qui utilise un PC (ou autre) construit en Chine pour combattre le libre échange sans entrave ?" 

Ou :

"C'est quoi cette gauche qui veut empêcher les consommateurs d'avoir des forfaits moins cher parce que la hot line est au Maroc ?" 

Ou : 

"C'est quoi cette gauche qui voudrait défendre les employés des industries en tapant sur les industrie ?"

Ou :

"C'est quoi cette gauche qui ne parle plus de services publics et d'action de la collectivité ?" 

La liste des divergences est énorme. Avec un pote, dans les réseaux sociaux, on parlait de cette gauche qui veut refaire le monde. Ils ne le referont pas sans gagner les élections. Ils n'ont pas compris parce que les élections ont été gagnées parce que le programme comprenait une baisse des déficits. Sinon, Sarkozy serait au pouvoir. 

C'est l'éternel sujet du vote utile. On peut promettre aux démunis d'aller vers eux mais quand eux-mêmes n'en veulent pas, ça ne fonctionne pas. Moi, je veux faire le bien des gens malgré eux, mais je le sais. 

Alors, adressez vous au peuple plutôt que de rester entre-vous. Je ne sais pas, tentez : "le coût du travail n'est pas trop élevé contrairement à ce que vous disent les oligarques, ce qu'il y a de mauvais c'est cette concurrence qui vous permet d'acheter un smartphone construit en Chine ?"

Ou : "c'est en maintenant un coût du travail élevé qui oblige à acheter en Chine des pizzas italiennes cuites au gaz se schistes qu'on protège les chômeurs. Il faut interdire l'importation des pizzas pour que vous puissiez la payer 25 euros pour pouvoir réduire le chômage en obligeant le patronat infâme à exiger une réduction du coût du travail."  

Ou "vous voyez, tous les exemples de politique vraiment socialistes comme en Chine, en URSS, à Cuba, ont fait le bonheur du peuple !"  

C'est clair ?

Je résume : expliquez les conséquences de la suppression du libre-échange. 

Et démontrez que le socialisme ne peut pas n'être qu'international... 


Envoyé de mon iPhone construit en Chine, mes smartphones Bull et Alcatel ayant rendu l'âme. 

4 commentaires:

  1. Je pense qu'il faudrait injecter directement le gaz de schiste dans les pizzas dont se goinfrent ces abrutis de gauchistes que votre masochisme de social-libéral vous pousse à lire du matin au soir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis quand vous n'est pas bourré après minuit. Deux soirs de suite.

      Supprimer
    2. Je n'ai pas bu une goutte depuis le dernier réveillon !

      (Mais je compte m'y remettre demain soir…)

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !