lundi 30 décembre 2013

Après son appel au meurtre du président, @jpney nous quitte


Avec la légèreté qui nous caractérise, nous pourrions appeler "trou du cul" un type qui appelle à la pendaison du président de la Républic sur les réseaux sociaux et prétend ensuite que ces derniers sont nauséabonds. 

Quel abruti. 

Le plus drôle est que ce n'est pas son dernier tweet. 

10 commentaires:

  1. C'est bizarre, mais depuis qu'il est parti, ça ne sent plus la merde

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air d'être à bout ce pauvre type.

    RépondreSupprimer
  3. Affreuse méprise. Son correcteur orthographique s'est emmêlé les crayons, il fallait lire "bandaison". Ce qui prend tout son sens compte tenu des trumeaux qu'il sort.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !