vendredi 15 novembre 2013

Le blogueur réac qui lutte contre la censure !

Avec cette histoire de une de Minute et les propos de Valls qui a dit qu'il allait voir ce qui était possible de faire pour empêcher la diffusion du magazine, les blogueurs réacs ne parlent plus que de censure (quand ils ne sont pas occupés à dire qu'on parle de racisme pour détourner la conversation des vrais problèmes). Ce cher Corto en a même fait deux billets.

Vous comprenez, mesdames messieurs, c'est un scandale, la gauche fait la censure et tout ça. On va revenir à l'esclavage et les communistes vont manger les enfants.

Il se trouve que ce Corto est le premier à supprimer les commentaires laissés par des blogueurs de gauche chez lui. Il ne supporte pas la moindre contradiction. C'est très drôle ! Il ne veut que des fans qui agissent dans son sens.

Bon dieu ! La censure est terrible.

A ceux qui diront que je suis l'hôpital qui se fout de la charité (comme cette conne de Carine), je pourrais leur proposer d'aller lire les commentaires de mon blog politique pour vérifier d'où viennent mes commentateurs les plus assidus. Je dois être le seul à apprécier discuter avec les gens avec qui je ne suis pas d'accord...

En outre, je n'ai aucun complexe à supprimer les commentaires : je ne fais pas de billets contre la censure, moi.

Je suis droit dans mes bottes et j'évite les postures.

23 commentaires:

  1. La censure n'en reste pas moins un scandale. Mais comme je suis de gauche, je peux le dire sans qu'on me soupçonne des sympathies avec les opinions proférées par Minute et les autres.
    Mais ce qui est rigolo, c'est que Minute n'a pas été censuré, du coup de quoi parlent ces crétins ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça le plus drôle ! Il n'y a pas de censure...

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Censurons, censurons les cons. Une fois fermé, ce journal laissera en errance quelques cerveaux disponibles pour Nabilla... pas une grande perte en somme.

    RépondreSupprimer
  4. moi j'ai censuré 1 ou 2 amis de Corto qui tenaient des propos que je n'accepte pas, selon ma charte publiée dans la zone des commentaires que voilà :

    Sachez tout de même que les commentaires à caractère raciste, antisémite et pornographique ne seront pas tolérés tout comme ceux révisionnistes et sexistes. En règle générale, les commentaires haineux, injurieux, racistes ou diffamatoires seront également bannis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je censure ceux qui me cassent les burnes. C'est ma charte.

      Supprimer
    2. Mais arrêtez !
      Vous ne censurez pas, vous n'êtes pas la force publique. Si tu vas chez un ami, que tu racontes des obscénités et qu'il te fout dehors, il ne te censure pas, il te fout dehors.

      Supprimer
    3. C'est ce qu'on dit. Voir les commentaires ci-dessous.

      Supprimer
  5. Sur ma liste de blog, de Blogger, c'est unknow qui a écrit le billet: on t'as censurè?
    Blague à part, tu as tout à fait raison. De toute manières, ils veulent censurer la religion musulmane, les assistés, le mariage gay, les Roms etc...Mais pas touche à leur liberté d'expression! Va comprendre

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Oui ! Il aurait dû faire comique...

      Supprimer
    2. J'ai mis un commentaire en test chez lui pour voir.

      Supprimer
    3. Il devrait le laisser (il lit mes blogs). Sauf qu'il va lire mon commentaire et devrait le virer par fierté. Sauŕ qu'iil va lirea suite de mon commentaire et va commencer à comprendre qu'on se fout de sa gueule. Il va virer. Non. J'ai dit qu'il allait virer, il va laisser.

      Il est comme un con en voyant qu'on le cherche en se foutant de sa gueule. Il ne peut même pas dire que je le cherche puisqu'il serait obligé d'avouer qu'il lit mes commentaires.

      Il reste donc deux solutions : soit il ne lit pas mes commentaires soit il fait mine de ne pas les lire.

      C'est rigolo.

      Supprimer
  7. Moi je suis pour la censure ...
    La censure de chasteté évidement ....
    Mais parfois la censure est en derangement , alors on attend le réparateur ....
    En attendant prenez l'éscalier de service ....

    RépondreSupprimer
  8. Ah, ce bon vieux Corto, c'est marrant de voir comme il vous obsède...
    Pour sa défense, je dirais qu'il ne fait pas vraiment de censure et qu'il n'a rien à faire de vos commentaires: il sélectionne juste les gens avec qui il a envie de discuter. C'est comme au bistro: quand j'y vais, même bourré, je n'ai pas envie de parler avec tout le monde. Bon, moi, je dis ça, hein, mais bon, si vous voulez, vous êtes libre de me censurer... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il ne m'obsède pas ! Remontez à l'origine de ce blog, j'ai toujours cité un tas de blogs pour les chercher. Il se trouve qu'il y a très de blogs militants de droite. Il y a Corto et Pierre Parrillo (et parfois Jacques Etienne). Il y a par contre des blogs réacs comme le vôtre, celui de Didier, de l'Amiral mais ils sont beaucoup moins militants. Il faut bien trouver de la lecture militante de droite pour en rigoler.

      Pour le reste, on est d'accord. Je fais pareil. Mais je vire les gens de droite comme de gauche alors que lui ne vire que des gens de gauche et tous les gens de gauche. Quand je le fais, pour les mêmes raisons que Corto, je n'appelle pas ça de la censure. Virer une merde de son paillasson n'est pas de la censure. Par contre, je me fais traiter un peu partout de censeur.

      Et ça m'amuse de voir Corto (et d'autres) crier à la censure ! Surtout que rien n'a été censuré. Minute a été diffusé. On atteint donc un sommet de ridicule...

      Supprimer
    2. Non seulement Minute a été diffusé, mais en plus, avec la publicité qu'on lui a fait, ça a été certainement un succès...
      C'est le paradoxe de ce genre de polémique. Au moins, quand Minute parlait dans les années 80 du passé vichyste de Mitterrand et de sa double vie avec Mazarine, les médias ne relevaient pas: il n'y avait pas de scandale et on était sûr que ça ne s'ébruitait pas.

      Supprimer
    3. Oui. Ces cons n'ont même pas pensé à augmenter le tirage. Les vendeurs se sont retrouvés en rupture de stock.

      Supprimer
    4. Ah oui, ça, c'est trop con! Ils n'avaient pas imaginé que leur Une ferait scandale, c'est trop drôle.

      Supprimer
    5. Je pense qu'ils s'en foutent. Ils sont en liquidation judiciaire. D'ailleurs, à l'heure d'Internet, un tel canard ne peut plus vivre.

      Donc je les crois sincères : ils ont voulu déconner et ça leur a échappé.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !