samedi 30 novembre 2013

Déjà un con ? Normalement c'est le samedi soir...


Je vais lui expliquer, néanmoins : il y a tellement de types qui pensent faire de la littérature dans les blogs mais qui ne savent pas écrire que c'est à pisser de rire. Moi, je tiens un blog : un élément d'un réseau social.

Et ça marche bien, merci. 

Continue à écrire des tweets en langage SMS. 

13 commentaires:

  1. Tu réponds maintenant aux anonymes boutinesques des veilleurs ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je réponds dans mon blog, pas dans Twitter.

      Supprimer
  2. Ils vont finir par foutre le feu à la TL avec ces satanées bougies ! Oui je sais, c'est un peu tiré par les cheveux, juste pour dire que ces clowns m'énervent.

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que tu fais djeuns avec tes frisettes :)

    RépondreSupprimer
  4. Celui-là, il mériterait de se retrouver au tableau d'honneur des modernœuds !

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi un blog d'un jeune "de 19 ans" précisément ?
    Ce jeune de 22 ans pourrait quand même se rendre compte qu'il y a aussi des jeunes de 21 ans parfois ? Et même de 20 ?
    Etrange...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il confond avec la taille de ma bite. Pas de bol, j'ai 47 ans.

      Supprimer
    2. Non, c'est un truc qui doit avoir à voir avec la circonférence du cerveau, plutôt. Un truc un peu dangereux dont il faudrait éviter la trop longue fréquentation, tu vois, comme de son genre de littérature, à l'"auteur" en question.

      Supprimer
    3. Dont j'engage tout le monde à se taper les tirades, d'ailleurs :
      http://lirenligne.net/auteur-a-decouvrir/informations-auteur/LetUsComment

      Supprimer
    4. J'ai bien rigolé en lisant (j'en parlais avec David dans Twitter). J'adore les mecs qui critiquent mon style.

      C'est d'ailleurs quelque chose que j'ai toujours refusé de faire par écrit (sait quand le mauvais français - dans tous les sens du terme - nuit au message. Ce que j'ai fait dans ce billet d'ailleurs).

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !