jeudi 22 août 2013

Quand @vogelsong se rend compte de son utilité


Désolé Lolo, mais il fallait que je la fasse. 

13 commentaires:

  1. J'explique pour des andouilles. Nous autres blogueurs et Twittos existons par des connards qui monétisent l'audience numérique. Sans eux nous n'existerions pas.

    RépondreSupprimer
  2. C'est imbitable, ce billet !

    Et, de toute façon, Vogelsong est un con rédhibitoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais c'est un con que j'aime bien, comme vous. Certes ! Il m'invite moins souvent à dîner à déjeuner ou à souper, et ce n'est pas un con quand il ne se prend pas au sérieux, ce qui est arrivé une fous en 83.

      Supprimer
  3. beau billet.Et merci pour l'explication ci-dessous de ce billet pas clair

    RépondreSupprimer
  4. moi, j'avais compris: les réseaux sociaux "gratuits" nous font payer sans que l'on s'en rende compte... tout de suite.

    RépondreSupprimer
  5. Tout un programme, je voulais dire. (le vide monétisé)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !