dimanche 18 août 2013

Aimons @bembelly

Certes ! Cette andouille est difficile à suivre avec ses nombreux blogs mais comme mes deux dernières victimes, El Camino et Sarkofrance, c'est un roc. Il trouve l'information, nous la sert brut de fonderie et nous sommes là, comme des imbéciles, à le boire.

Bembelly est indispensable. La blogosphère, sans lui, ne serait qu'un immonde scribouillage. Bembelly est là. Bembelly repère. Bembelly frappe.

11 commentaires:

  1. Je suis joie! Aimez-moi!
    (merci).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une note de blog de Guy-Alain, et hop, se dissipent les nuages : bref c'est à chaque fois l'(b)embelly.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  2. Ah oui au fait il a combien de blog cette andouille?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1, 2, 3 eh.. 4 au moins ;-) Sans compter tous les machins sociaux...

      Supprimer
  3. bonjour,
    j'adhère :-)
    jostretto

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !