jeudi 18 juillet 2013

L'usager débile de Twitter (illustré par @localstories1 !)

Périodiquement, avec friendorfollow.com, je vais voir la liste des gens que je followe mais qui ne me followent pas. Je ne tolère, durablement, que @Elysee. J'ai même viré @Matignon. Ce soir, je vois un certain @localstories ! Je m'en fous. Je ne le connais pas, j'unfollowe. C'est alors (suspens...) que je me rappelle qu'il ne m'a followé qu'aujourd'hui, dans la soirée et que je l'ai "followé back" comme je fais à peu près avec tout le monde (sauf ceux qui ont plus de 2000 abonnés ou qui ne parlent pas français), par politesse (j'unfollowe deux ou trois semaines après si je n'ai pas d'atome crochu, sinon je serais obligé de suivre la prose de 4500 andouilles).

Bref ! Cette andouille de @localstories m'a unfollowé dès que je l'ai followé. Il est abonné à 245 personnes, le pauvre, et 365 - pardon 364 - le suivent. Je consulte ses tweets : il ne fait que des RT, rien de personnel, depuis le 2 juillet. Avant, il a eu un coup de mou et a twitté personnellement le 8 mai, le 9 mars, le 7, le 6 et le 5. Le premier tweet date du 28 février. J'ai remonté 8749 tweets...Je suis un blogueur consciencieux !

Je me demande s'il  a réfléchi à l'utilité de sa stratégie.

J'imagine qu'il doit passer des soirées à follower des types au hasard puis à les unfollower dès qu'ils le suivent ou s'il se rend compte qu'ils ne tweetent que des conneries. Cherche-t-il à devenir un twittos influent ? Va savoir...

Je me demande s'il  a réfléchi à l'utilité de sa stratégie, disais-je, et c'est une vraie question. 

1 commentaire:

  1. Dis donc toi aussi tu as le mot "andouille" facile !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !