jeudi 25 juillet 2013

Bernadette Lafont

Généralement, lorsqu'une star que j'aimais bien meurt, j'en fais un billet sur le blog bistro mais ce soir, je ne suis pas inspiré. J'ai dépensé trop d'énergie dans ce blog, aujourd'hui... Alors, je vais me contenter d'une bafouille dans l'annexe. Ce que je considère comme un monument du cinéma français nous a quittés aujourd'hui. 

Dire que je suis triste serait faux cul. Je ne sais pas ce qu'elle a fait depuis 10 ou 20 ans. Il n'empêche que le vieux Joël a découvert l'information avec son smartphone ce soir. A vingt ans d'écart, on avait la même admiration pour le personnage qu'elle incarnait... Mais avec nos vingt ans d'écart, elle n'incarnait pas le même personnage. C'est étrange. 

Condoléances à la famille et à ses proches et tout ça. 

Un monument. 

10 commentaires:

  1. Pareil, j'aurais bien fait un billet mais je me suis limité à une photo dans mon tumblr bistro.
    Et puis j'ai chaud.

    RépondreSupprimer
  2. Triste nouvelle. Comme beaucoup de gens qui ont eu des grosses choses à supporter, elle avait une double vie : sa vie sociale, illuminée par tout ce qu'elle réussissait et celle, obscure, de sa douleur.
    Elle était déjà hospitalisée dans un CHU spécialisé : le Cenre Hélio-marin du G-du-R, c'est un hôpital. S'il y a une justice quelque part, elle va enfin retrouver sa fille Pauline : ce serait vraiment consolant.
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pourquoi, j'avais été marqué par la disparition de sa fille.

      Supprimer
    2. Parce qu'elle s'est perdue dans des "bartas" en allant se balader, qu'elle est tombée dans un trou et qu'on ne l'a retrouvée que trois mois plus tard, à la chute des feuilles ... Ta fille se volatilise, on la cherche en vain partout ... Quelle épreuve.

      Supprimer
    3. http://www.renedomergue.com/43.htm

      Supprimer
  3. Oui, une grande dame. J'aimais beaucoup.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !