jeudi 23 mai 2013

Proximité louche ?

23 commentaires:

  1. Juste une connasse opportuniste. Y en a partout, à droite comme à gauche. Tsé, même chez les anars, y a des libertariens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais c'est déprimant...

      Supprimer
    2. C'est la nature humaine: là où il y a la perspective du pouvoir, les connards sont attirés comme la charogne attire les mouches.
      Ma nature optimiste me pousse à voir le verre à moitié plein (à ta santé): des gens sains, ayant une éthique, compétents, et voulant changer les choses, il y en a.
      Tiens, je devrais me lancer en politique (lancer de poids 101 bonjour!).

      Supprimer
    3. J'aime ta nature optimiste. Il n'empêche que cette connasse remet tout en cause, y compris le combat des copains du Front de Gauche.

      Supprimer
    4. Arrêtez de dire n'importe quoi : quand on est vraiment "assoiffé de pouvoir", on ne rejoint pas le Front national !

      Sinon, je trouve cette affaire particulièrement réjouissante, comme vous devez vous en douter. En outre, je ne vois pas ce qu'elle a de spécialement surprenante.

      Supprimer
    5. Quand on veut le pouvoir, on s'arrange pour le prendre selon la sociologie des électeurs du coin. S'il y a une masse croissante d'électeurs FN quelque part, les opportunistes sauront le repérer et l'utiliser.

      Cette connasse n'est qu'une dinde, comme il y en a dans chaque mouvement. Oui, il y a des cons bornés et obtus au FdG, tout comme il y a des gens bien à l'UMP.

      Quand à se réjouir de l'histoire, c'est un peu con. Personne ne se réjouit de la proximité de l'UMP avec le FN, alors qu'elle est largement plus répandue.

      Supprimer
    6. Mais si, mais si ! je me réjouis également de la proximité d'une partie croissante de l'UMP avec le FN !

      Supprimer
  2. Pour de l'opportunisme, c'est de l'opportunisme!

    RépondreSupprimer
  3. mouahahahahahah désolé je ne peux m'empêcher de rire me remémorant certains échanges, billets, commentaires sur certains blogs. #pathétique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui aussi. Mais j'ai plutôt envie de pleurer. Cette salope met en cause l'engagement de copains.

      Supprimer
    2. c'est de la salade marseillaise au service d'une ambition personnelle

      Supprimer
    3. Bon, me voilà obligé de défendre les blogueur du Front de gauche, à c't'heure ! Je ne vois pas du tout en quoi une simple défection, un changement de camp isolé, devrait les plonger dans la gêne : ça n'enlève ni ne rajoute rien à ce qu'ils sont ou croient être, il me semble.

      Supprimer
    4. Honte sur vous !

      Je vous explique : les éminents blogueurs membre du Front de Gauche joue une double partition :
      1. On est les seuls à lutter contre le FN, les blogueurs PS ne font rien.
      2. Il y a une porosité entre les électeurs du PS et ceux du FN (il parait que les électeurs sont poreux...).

      Et paf ! On a la preuve du "contraire"...

      Supprimer
  4. Le pire est que ça me fait mourir de rire... (Et rejoint mon sentiment sur les fronts frères :-) )

    Hu hu

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !