jeudi 2 mai 2013

Intervention du Gouvernement dans la vente de Dailymotion : bien ou mal ?

Le gouvernement est intervenu pour empêcher Orange de vendre Dailymotion à Yahoo. Je ne m'intéressais pas à cette affaire, étant un grand utilisateur des produits de Google, donc de YouTube, mais un twittos me demande mon avis, l'importun ! Je ne sais pas s'il s'adresse au blogueur geek ou au blogueur politique.

Le blogueur geek est ravi : je n'ai aucune confiance dans la capacité de Yahoo pour assurer la pérennité de ses acquisitions et j'aime bien qu'une boîte française joue dans la cour des grands. Il n'empêche que Dailymotion a besoin d'appuis pour assurer son développement à l'international.

Le blogueur politique est plus partagé.

Tout d'abord, je suis content de voir l'Etat jouer son rôle d'actionnaire et de bloquer des transactions qui lui semblent contraires aux intérêt de la France. Il aurait du le faire avant, du temps de la droite, quand Orange a commencé à produire des trucs à l'étranger (notamment des box, de mémoire, la sous traitance a poussé des plans sociaux chez Technicolor).

Néanmoins, j'ai un vil fond libéral et je ne vois pas pourquoi l'état interviendrait dans la politique industrielle de géants florissants...

Je vais quand même donner mon avis même si le PDG d'Orange est infiniment mieux placé que moi pour ce qui concerne la gestion de son entreprise. Orange est perçu par le grand public comme le premier opérateur français de téléphone et d'Internet. Cette boîte me semble néanmoins avoir d'autres activités dont la production et la diffusion de contenu. Elle doit renforcer sa diversification. Vendre Dailymotion, dans ce contexte me parait une aberration.

Néanmoins, l'alliance avec un concurrent direct de Google a un sens (d'autant qu'il me semble que Yahoo reste un acteur majeur d'Internet dans certains pays alors qu'en France il est relativement peu utilisé). Orange doit donc conclure des accords avec des concurrents de Google.

Sinon, la boîte Française va disparaître.

Par ailleurs, j'ai peur que le signal donné aux acteurs étrangers soit mauvais : ne venez pas faire des affaires en France, vous serez emmerdé par l'Etat.

Z'avez vu !

Je suis partagé. Néanmoins, si j'avais été ministre, j'aurais été prendre une décision. Ménager la chèvre et le choux n'est pas toujours possible mais si consensus devrait être la règle. Je dois donc trancher : c'est très bien et basta. Le gouvernement a eu raison d'intervenir mais l'affaire n'aurait pas du être ébruitée. Pourquoi fait-on de cette affaire "une information" ? Ou alors qu'on ouvre un vrai débat sur le rôle de l'Etat en tant qu'actionnaire et un autre sur le développement des acteurs français du numérique...

Objectivement qu'est-ce que le grand public en a à foutre ? Faites un sondage auprès des électeurs pour leur demander s'ils savent que c'est une boîte Française qui appartient à Orange...

Je vais donc répondre à l'andouille préférée qui m'a posé la question : je n'en ai rien à cirer.

Voilà mon avis sur ce bazar, pondu dans le métro sans avoir lu entièrement la moindre dépêche à ce sujet. Le seul truc qui me chiffonne, c'est que je n'ai pas Internet pour vérifier le nom du patron d'Orange (Stéphane Richard ?). Quand on n'a pas de mémoire...

19 commentaires:

  1. C'est bien.
    Il est temps de faire grandir nos entreprises, merde!
    Y a ka demander à Bernard Arnault d'investir en France!

    RépondreSupprimer
  2. c'est très bien Montebourg applique là l'un de ses principes, remettre du politique dans l'économique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Mais ça nécessité une réflexion sur l'état actionnaire.

      Supprimer
  3. Je suis d'accord avec Melclalex, en tant que fan club non rémunéré de Montebourg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et spécialiste entre autres en affaires économiques !

      Supprimer
    2. Si on peut plus faire d'humour, alors...Que veux-tu, j'ai arrêté la vie des piérides, moi, j'y comprends rien :-)

      Supprimer
    3. Jacques, vous allez être débordé !

      Supprimer
  4. Merci, me voilà bien éclairé ! A plus pour un autre billet à la demande ! C'est de la BOD (Billet On Demand).

    RépondreSupprimer
  5. J'ai rien compris encore une fois, mais ça à l'air très bien ton truc.

    En admettant que Yahou rachetait Délytruc et qu'il aurait vite fait de le fermer, combien de chômeurs alors ? Pas beaucoup je crois ! C'est pour cela que c'est plus facile de jouer les matamores en pull rayé :)

    Puis daily motion, moi je croyais que c'était amerloque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, sauf que moi je savais que c'était eud'chez nous.

      Supprimer
    2. Mouvement quotidien :) Pas joli-joli, ça fait penser à branlette matinale .

      Supprimer
    3. Mouvement quotidien ?

      Captain, tu as raison, ça ne ferait pas beaucoup de chômeurs d'autant que les gars seraient assurés de retrouver du boulot ensuite. Il s'agit de garder en France un des fleurons de l'informatique mondiale.

      Supprimer
  6. Motion = A meaningful or expressive change in the position of the body or a part of the body; a gesture.

    Ignorant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sympa le jeu de mot, c'est mieux que le terme qui veut dire soumission, proposition:-)ou rotation, mouvement quotidien, pourquoi pas...Tu es prof d'anglais, je crois, c'est ça?

      Supprimer
    2. Faut dire que Nicolas connait sans doute le terme économique ou politique qui n'est pas très loin de notre terme français motion, mais ce terme est un vrai fourre-tout, si je puis me permettre.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !