vendredi 8 février 2013

Rythmes scolaires

Je n'arrive pas à m'intéresser à la réforme en cours. Ça fait 29 ans que j'ai quitté l'école et je n'ai pas de môme.

Quand j'étais en primaire, on bossait les lundis, mardis, jeudis et vendredi de 9h à midi et de 13h30 à 16h30 et le samedi matin. Il me semblait que c'était ainsi depuis la nuit des temps (sauf qu'à une époque, c'est le jeudi qu'on ne bossaiy0pas, j'ignore pourquoi).

Aussi, je ne comprends pas pourquoi on ne reviendrait pas à un tel système.

Avant, je voudrais qu'on m'explique les changements qui ont eu lieu entre mon départ de l'école et l'instauration de la semaine de 4 jours, lors du dernier quinquennat...

Merci d'avance.

17 commentaires:

  1. Plusieurs paramètres à prendre en compte en se rappelant que dès 1880,l'Etat a proposé une scolarité aux enfants à partir de 2 ans dans le but d'éduquer les enfants, mais aussi de les "garder" permettant ainsi aux femmes d'aller au travail sans que les enfants "traînent" ou soit placés chez des nourrices coûteuse. Cet aspect du service public a été oublié.
    Mais c'est à cause de lui qu'il y avait classe les jours et heures que tu dis (avec un glissement du jeudi au mercredi),mais aussi une autre offre : la garderie du matin et celle du soir en maternelle;l'étude surveillée jusqu'à 18h en primaire.
    Hélas, rien de tel n'existe à compter de l'entrée au Collège en 6ème à 11 ans qui s'est généralisée : pour moi c'est criminogène,car un enfant laissé de 16h30 à 18 ou 19h livré à lui-même, ne fait que des conneries : les enfants ça en fait plein.
    Autre fait qui s'est généralisé : 60% des couples se séparent quand les enfants sont encore petits. La résidence alternée devient plus fréquente,mais c'est encore en majorité le WE que s'exerce le droit de visite et d'hébergement du parent "non gardien".
    La demande est donc forte pour que les enfants soient libérés dès le vendredi soir, car la majorité des parents "non gardiens" habite loin de la résidence habituelle de leurs mômes ou bien ont d'autres enfants et ne peuvent pas être à l'heure aux deux écoles le samedi matin si elles sont éloignées.
    Pour ma part, je suis pour un allègement des programmes : l'enfant apprend en s'amusant, pas avec un entonnoir greffé sur la tête. En plus on sait faire (la pédagogie active est au point depuis les années 1920 !)Trop de gens ne supportent pas l'idée que leurs enfants ne soient pas des génies ! Je suis pour une école bienveillante qui propose des savoirs sans mettre une pression insupportable (à laquelle d'ailleurs les enfants se soustraient dès qu'ils deviennent pré-ados et ados : certains en fumant des pétards,en buvant à tomber raides morts ! ... T'en as des milliers en consultations,encore un tas en taule ... et le taux de suicides des jeunes chez nous,on n'en dit rien, mais ça défie toute concurrence).Je suis donc pour que les acquisitions lecture/écriture soient plus ludiques, plus étalées dans le temps pour ceux qui en ont besoin; pour encadrer les enfants jusqu'au retour des parents, dans l'école,pour plus d'activités de découverte : avec l'outil numérique, avec des ateliers d'activités sportives et artistiques, théâtre, photo,cinéma dans l'école. Tout ce qu'on a laissé aux associations, il faut le reprendre de façon à ce que chaque gamin soit obligé de faire quelque chose et pris en main par des professionnels de l'éducation.La classe devient un groupe solidaire avec un projet de classe ...
    C'est un changement en profondeur, à partir de ce qui existe déjà, pas seulement une question de "rythme".
    Encore une tartine sur ton blog : pardon !
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.

      On est d'accord pour le samedi matin.

      Je n'avais pas pensé à la garde alternée qui nécessite deux écoles. C'est délirant.

      Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi on a perdu progressivement une demi journée.

      Pour le reste on est probablement d'accord sauf peut être à propos des associations. Je pense qu'elles fonctionnaient mieux avant.

      Supprimer
  2. C'est assez bien expliqué, on peut rajouter que l'école s'est organisée autour de la vie de notre société, et vice versa. Je suis également pour un allègement des programmes et pour un retour des activités artistiques voulues Par Jack Langue. L'école actuelle est de ce fait tronquée d'un enseignement essentiel dans ce qu'il participe du développement de l'enfant.
    Mais, il est vrai que tous les spécialistes de l'enfant prônent une semaine de5jours. Alors, si une réforme doit être faite, c'est avec le concours des acteurs principaux et non contre eux.
    Pour le reste, il faudrait que le gouvernement considère à nouveau les enseignants, mais ça c'est une autre histoire.
    Jymertz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait que les français aussi considèrent les enseignants.

      Supprimer
    2. Pour le reste ça ne répond pas à ma question.

      Qu'est ce qui fait qu'on trouvait normal il y a 30 ans d'avoir 27 heures de cours par semaine et plus aujourd'hui ?

      Supprimer
  3. "je voudrais qu'on m'explique les changements qui ont eu lieu entre mon départ de l'école et l'instauration de la semaine de 4 jours..."

    Alors, Il y a eu l'élection de V.G d'Estaing ...la mort de Pompidou, puis le choc pétrolier. Ensuite on a eu Raymond Barre à Matignon et ...
    tu veux que je continue ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...Mai 68, la guerre d'Algérie, l'exécution de Louis XVI, l'invention de la roue...

      Supprimer
  4. u're welcome

    http://www.orne.gouv.fr/la-reforme-des-rythmes-scolaires-a5061.html

    lire en-bas les liens

    @unouveaucompte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Mais tu n'as pas lu l'introduction : ce sujet n'arrive pas à m'înteresser. Je voudrais une explication simple et pas de la littérature officielle.

      Supprimer
  5. Je devrais avoir honte mais malgré ma tribu je n'arrive pas non plus à m’intéresser au problème, tout ce que je sais c'est que l'école le samedi matin fout la merde dans mon week-end. Le reste est transparent pour moi puisque de toutes façons c'est centre le matin et centre le soir, entre les deux il y a l'école mais je suis pas là pour le voir et ça ne changera rien pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas à avoir honte. On ne peut pas tout suivre.

      Le samedi me parait aussi une connerie.

      Supprimer
  6. Hello
    Je n'ai aucun souvenir d'être allé à l'école le samedi entier .
    un lien qui explique
    http://blogs.mediapart.fr/blog/claude-lelievre/110512/du-jeudi-au-mercredi-et-apres
    Bon WE et bises à maman ;)

    RépondreSupprimer
  7. Ici, depuis longtemps les primaires ne bossent que 4 jours /semaine, mais les congés scolaires sont raccourcis, je croyais que c'était le cas partout ......

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !