samedi 15 décembre 2012

Comptons les barbus

En voilà un qui attend au feu devant la Comète. Il est en costume "traditionnel". Se promène avec la poussette. Porte des Nike (ou assimilé) et se trimbale avec son môme en causant dans son téléphone portable.

Je n'ai pas noté la marque, j'étais en train de me demander si je ne virais pas réac.

Ou si je ne fais que m'amuser du ridicule.

29 commentaires:

  1. ben moi je dis : si tous les "traditionalistes" poussaient leur bébé en poussette et ne laissaient pas cette tâche exclusivement à leur femme, ce serait déjà un pas.

    RépondreSupprimer
  2. Ben au moins, il est visible, donc si il lui prend des vélléités de terrorisme...on saura le surveiller.
    En passant, Merah était habillé normalement avant sa folie meurtrière.
    Les gars du 11 septembre aussi.
    Donc se moquer de lui est une bonne solution, afin qu'il se rende compte qu'il est décalé,ce brave monsieur.
    Mais entre nous, un punk tatoué partout et avec des percings me fait le même effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui te parle de terrorisme ? A la limite je te parle de culture.

      Moi aussi le percîg tatoué me fait le même effet mais au moins il ne revendique pas l'appartenance à une religion sur la voie publique.

      Supprimer
    2. Oh, les gothiques...tu ne les connais pas...
      Mêmes les rastas revendiquent une religion, et pourtant...
      Là, il revendique surtout la pub à Nike...et puis, les curés, on ne les emmerde pas, non?

      Supprimer
    3. (je me mêle de ce qui n'est pas censé me regarder, je sais)

      "Là, il revendique surtout la pub à Nike..."

      Mais comment fait-elle pour être aussi conne, obtue, partisane...?
      La moindre reflexion pouvant concerner de près ou de loin l'islam se transforme aussitôt en "ouais mais regardez les curés, ou les bouddhistes ou pif gadget c'est pareil..."
      Bref, analyse politique encore une fois adolescente... sauf que t'as cinquante ans ma vieille.

      Supprimer
    4. Elle a parlé des curés, de pif ou des bouddhistes ?

      Vas chier.

      Supprimer
    5. Voyons, Roswell, calmez-vous ! Mamy Rosa est, en quelque sorte, notre progressiste-témoin. À ce titre, elle est précieuse. Et n'oubliez pas que, chez elle, c'est la reconnaissance du bas-ventre qui s'exprime. C'est une femelle, quoi…

      Supprimer
    6. Ah ! Mais faut tolérer les gonzesses.

      Supprimer
    7. Ah mais je tolère très bien ! D'autant que Mamie, maintenant qu'elle espère se faire un peu de blé avec son p'tit bouquin, publie sa photo un peu partout sur le net. Et entre nous elle a l'air bonne sous l'homme, la mousmée pro-palestinienne ! J'espère que, si l'ouvrage ne se vend pas assez, on aura droit à des trucs plus déshabillés…

      Supprimer
    8. Rosa, il est impossible que nous couchions ensemble alors.

      Supprimer
    9. Non rien, il y a du avoir un croisement de commentaires.

      Supprimer
    10. Non, Fred, il paraîtrait que je suis ménopausée, vieille, moche ( c'est la rumeur) et en plus, fidèle (ça c'est vrai, depuis 20 ans).

      Supprimer
  3. Eh bien moi, je trouve ça très seyant…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reconnais bien votre ouverture d'esprit.

      Supprimer
    2. Tu n'as pas pensé que c'était juste un type un peu distrait qui était sorti avec son peignoir?

      Supprimer
  4. Non Nicolas, tu ne vires pas réac, tu es simplement humain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais enfin, humain et réac sont deux parfaits synonymes ! Un peu comme socialiste et robotisé, voyez…

      Supprimer
    2. He ho ! Est ce que je réveille vos trolls, moi ?

      Supprimer
    3. Non, et je voulais vous en parler d'ailleurs : vous mollissez, je trouve.

      Supprimer
    4. Ah mais dans votre dernier billet Vlad et Corto sont arrivés avant moi. J'ai vu ça ce matin, je suis parti. Sont trop cons...

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !