samedi 24 novembre 2012

On parle de moi dans Ouest-France

Dans Ouest-France, édition de Loudéac, aujourd'hui (sur la photo, ce n'est pas moi, je vous rappelle que je suis frisé) :



En préambule, je dois préciser que j'ai rencontré une des charmantes journalistes de Ouest-France il y a précisément 6 semaines (à l'occasion de mon avant-dernier retour à Loudéac), avant que je ne quitte le fameux classement des blogs... Tant qu'à parler de ce classement, je n'ai pas été premier à trois occasions mais pendant trois ans.

Quant au reste, la réaction du député m'amuse beaucoup... 


40 commentaires:

  1. Une action en justice. C'est mignon... (soupir)

    Sur le coup quand même j'ai eu peur en voyant la photo (je t'avais trouvé changé !)

    Joli article sinon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un boulot de journaliste pour plaire à une clientèle...

      Supprimer
  2. Malgré (ou surtout vu )ton grand âge, santé !

    RépondreSupprimer
  3. Tu lances publiquement le concept naissant de blagueur de gouvernement, je vois !

    RépondreSupprimer
  4. attention à tes chevilles , elles sont très exposées dans le métro ;-)

    RépondreSupprimer
  5. que t'es beau sur la photo :-)
    en tous cas god save the king !!

    RépondreSupprimer
  6. Blogueur du gouvernement ?
    Ça s'arrose!

    RépondreSupprimer
  7. Yeeesss !
    Bz et bon ouikende en famille.

    RépondreSupprimer
  8. Bravo tin ! J'ai trinqué avec un roi. Trop de la balle. Un procès ? C'est encore un has been cet élu La.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non. Si je diffamais, il aurait raison. Ce qui me fait rire, c'est la menace.

      Supprimer
  9. Je suis ravi de découvrir la déplaisante trogne du droit-de-l'hommiste local, que je lis régulièrement et qui représente, à mes yeux, ce qui se fait de plus répugnant dans cette France post-moderne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, et alors ? C'est bien mon boulot ici, non ? Vous voulez que je vous ressorte mon contrat d'embauche ?

      Supprimer
    2. Ça douille un max. Il faut dire que notre blogueur de gouvernement à les deux bras plongés jusqu'aux coudes dans les fonds secrets du PS, qui lui-même blanchi l'argent de la drogue que vendent ses électeurs préférés.

      Supprimer

  10. J'ai lu : "je fais ce blog pour me marier" ... ça ne me paraissait pas la meilleure méthode. Mais, à la relecture, c'est : "pour me marrer", ah bon !
    Ma vue baisse inexorablement ...

    RépondreSupprimer
  11. C'est parfaitement mérité!
    Contente de voir après mon retour, que tu es en pleine forme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et lèche-babouches, avec ça…

      Supprimer
    2. Poli au masculin pour votre cul.

      Au fait, Yéyé Arié est venu se plaindre chez moi de son dernier billet.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !