lundi 5 novembre 2012

Merci à @despasperdus et @pensezbibi

Ils font tout pour illustrer mon billet du blog politique où j'évoque des lascars qui lancent des procès dans Twitter. Ce qu'il y a d'amusant, c'est qu'ils le font à propos de ce billet.

Peut-être espéraient-ils que je ne vois pas ? Merci à http://www.twilert.com/ qui me prévient par mail quand on cite mes billets.

DPP ne dit rien. Cela veut dire quoi ?

PensezBibi semble se sentir visé. Qu'il se rassure, il ne l'était pas. C'est quand même amusant : il s'imagine que le Front de Gauche représente toute la gauche de la gauche...

18 commentaires:

  1. Ton succès de blogueur t'amènera toujours des procès ; avancer et continuer sans en tenir compte t'épargnera une perte de temps, il faut t'y faire ou recruter un coach ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ! Ca fait six ou sept ans... Comme je le dis sur l'autre blog, maintenant que je me fous des classements, je combats les procès...

      Supprimer
  2. le billet le plus inutile du monde; Je perds mon temps....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Tu ferais mieux de participer à mon combat : lutter contre ceux qui descendent les autres en catimini et sans argumentation valable.

      Supprimer
  3. Cesse de chercher des procès là où il y a une simple réflexion de ma part. Décidément cette histoire de "procès" est une idée fixe chez toi. Tu vaux bien mieux que ça.

    Tu ne sembles pas avoir compris ce que j'ai voulu dire, ce sur quoi nous ne sommes pas d'accord. Alors, voilà plus de détails :
    Lorsque tu qualifies le FdG de parti à "la gauche de la gauche", cette dénomination est non pas une supercherie mais une opération aux effets très politiques. Via cette nomination que tu adoptes, en réalité, tu veux - à mon avis - dire deux choses :
    1. que le parti socialiste serait de gauche. Il est de gauche à la condition de dire qu'il est tiré/tiraillé par des tendances droitières et centristes hélas majoritaires pour le moment.
    2. Dire que le FdG est "à gauche de la gauche" dit aussi ( c'est l'impensé de ta position qui anime les experts médiatiques mais aussi l'UMP et l'UDI) que le Fdg est un parti (d') extrême (analogue à son supposé contraire, complémentaire au final : le FN)
    Donc mon tweet - que tu vois comme un procès ??? - est juste un désaccord politique et - je vais te surprendre - qui n'a pas du tout pour objet de te convaincre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bibi,

      Je me fous de cette histoire de la gauche de la gauche, tu t'en ai expliqué dans Twitter et je comprends très bien ton point de vue mais je ne le partage pas.

      Cela étant, sache que je n'ai jamais considéré le PdG comme un extrême.

      Par contre, je vois ton tweet non pas comme un procès mais comme une participation à un procès. L'art d'envoyer un avis sur une personne en public sans lui laisser la capacité de répondre réellement (je ne sais pas qui sont tes abonnés). J'en ai marre de ces jugements à l'emporte pièce. Tu aurais pu me demander en commentaire du billet ce que j'entendais par la gauche de la gauche ou m'envoyer un mail pour m'expliquer ta position.

      Par ailleurs, ton tweet et ton commentaire montrent explicitement que tu ne considères pas le PS comme un parti de gauche. Tu me fais donc le procès de ne pas être de gauche, puisque je suis un blogueur qui se revendique de gauche.

      Supprimer
    2. Au moins, maintenant, vous savez qu'il y a un “impensé” dans votre position, c'est déjà pas mal.

      Heureusement qu'on a Bibi pour nous dévoiler le dessous des choses, tout de même…

      Supprimer
  4. @jgoun
    Mon petit tweet, "infamant" ? Il "participerait d'un procès" ? Il ne te "laisse pas la capacité de répondre réellement" ? Tu plaisantes, j'espère.

    Mon tweet et mon commentaire montreraient "explicitement" que je ne considère pas le PS comme "un parti de gauche"? Encore des problèmes de vue ?
    Voilà la phrase :
    " Il (Le PS] est de gauche à la condition de dire qu'il est tiré/tiraillé par des tendances droitières et centristes hélas majoritaires pour le moment".Tu lis trop vite.

    Faut-il préciser ? Le PS est traversé de courants contradictoires et le plus souvent suit la pente du libéralisme (voir la Version Jospin durement sanctionnée). Aujourd'hui, il tergiverse, dit oui un jour et non le lendemain : voilà sa nature de "gauche".

    @Didier Goux
    "Position", "Dessous des choses". Je vois bien que tu n'as pas encore réglé ton histoire de petite virgule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne joue pas sur les mots d'autant que je n'ai pas utilisé "infamant".

      Supprimer
    2. J'ignorais que nous avions gardé les progressistes ensemble suffisamment longtemps pour en arriver à se tutoyer…

      Supprimer
    3. Le PS pratique une politique de droite.

      Faut développer ? C'est pas assez clair ?

      OK

      Refus de referendum et vote du TSCG (avec l'UMP), coût du travail, destruction de la sécu, envoi des CRS aux salariés, expulsion de roms, foutage de gueule sur l'augmentation du SMIC, ça envisage d'augmenter la TVA pour avantager encore les grandes entreprises, soumission aux marchés, soumission à Bruxelles, soumission au MEDEF
      (pour les grandes lignes, je suis pas toutes leurs conneries non plus)

      Le Parti National Socialiste était de gauche aussi je présume ?

      Ya basta !

      Supprimer
    4. Mais pauvre con, tu crois pouvoir définir tout seul ce qu'est la gauche ?

      Supprimer
  5. Arf, j'ai dû toucher un truc qui fallait pas :/

    Enfin bon, tout n'est pas vain puisque nous avons là, camarades, un bel exemple d'argumentation valable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, en effet, il ne faut pas. Il y a des cons (souvent anonymes dans les commentaires...) qui font 10% aux élections mais pensent imposer leur vision aux 40 autres % à gauche : ça me casse les burnes.

      Vous avez à définir ou imaginer des projets, pas ce qu'est la gauche. A partir du moment où vous commencez à le faire, vous devenez totalement ridicules donc perdez toute crédibilité.

      Alors ce n'est pas la peine de me casser les burnes dans mon blog.

      Vas chier.

      Supprimer
  6. J'ai pas encore commencé à te casser les couilles mais je sens que ça vient...

    Exact, nous n'avons pas à définir la gauche. Nous sommes la gauche.

    Le temps jugera de qui était ridicule ou crédible sans qu'il soit nécessaire que tu lui donne ton avis sur la question.

    La TVA (http://www.justicefiscale.fr/IMG/png/tva_par_revenu.png) est déjà l'impôt le plus injuste qui soit, c'est une hérésie droitière de penser à l'augmenter (ou alors une taxe sur le grand luxe manière de limiter l'injustice. Ah non merde, c'est une idée de gauche ça, du FdG exactement môssieur). S'il -ssi- faut vraiment augmenter un impôt, pourquoi pas l'impôt sur le revenu ? (même l'UMP le sait : http://www.toutsurlesimpots.com/impot-100-milliards-de-recettes-fiscales-en-moins-en-10-ans.html si vous voulez on un plan cohérent sur ce sujet depuis avant la campagne présidentielle NOUS -on peut-).

    Envisager encore 20md de cadeau à nos pauvres entreprises : http://www.humanite.fr/sites/default/files/imagecache/une_article_horizontal/2012-11-05investissements-dividendes.jpg
    y a pas comme qui dirait un problème de charrue avant les bœufs ?

    Parler de compétitivité sans parler de la productivité ça te pose pas de problème non plus je présume ? Tu veux un cours de marxisme sur le prix du travail ou ça va aller ?

    Affirmer dans une certaine conférence de presse (à la suite du i'm not dangerous de la city et de l'envoi d'émissaires au MEDEF...) sa peur d'être attaqué par les marchés et donc admettre tacitement sa soumission, super idée de gauche, j'avoue.

    Voter en l'état le TSCG conçu par la droite ??? On aurait jamais vu ça du temps de la SFIO...

    Ah, je m'excuses de te demander pardon mais vous n'avez pas fait 30%, si on compte vos potes UMP vous frôlez les 60%, félicitations.

    Pour paraphraser Jaurès : vous combattrez désormais le soleil dans les yeux.
    (oui je sais ça pique un peu)

    (Euh, d'habitude mon pseudo c'est EW mais je crois pas que ça t'avance de plus et c'est ma dernière intervention, promis, j'ai pas plus de temps à perdre dans ton éducation -c'est surtout que j'y place peu d'espoir-, navré.)

    NB : ne croit pas que je n'ai pas noté tes insultes mais tu fais fausse route : je suis un gros connard mec.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "tu fais fausse route : je suis un gros connard mec." ah mais j'avais compris.

      "Le temps jugera de qui était ridicule ou crédible sans qu'il soit nécessaire que tu lui donne ton avis sur la question." Mais non ! Parce que vous ne serez jamais élu, faute de crédibilité et par abus de ridicule.

      "j'ai pas plus de temps à perdre dans ton éducation" : c'est bien un propos de l'extrême gauche, ça. Il faut éduquer l'électeur. Du coup, ils vont créer des camp de rééducation pour tous ceux qui ne pensent pas comme eux en oubliant qu'ils sont 90%. Les types qui se prétendent de gauche et qui se comportent comme les pires fachos feraient mieux de comprendre qu'il vaut mieux comprendre ce que veulent les gens plutôt que de leur imposer des solutions dont ils ne veulent pas.

      Les 60% ? Qui vote avec l'UMP, maintenant ? Tu peux continuer à brailler des âneries, mais les faits sont là. Par ses obsessions, le Front de Gauche empêche le premier gouvernement de gauche depuis 10 ans à aller de l'avant.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !