mardi 27 novembre 2012

Ah ! @marcvasseur et son pragmatisme !

« Si la mascarade mafieuse de l’UMP prête à rire sur twitter – à ce propos je me garde bien de donner quelques conseils, qu’ils se débrouillent seuls, ils peuvent continuer à creuser la croute terrestre, n’étant pas de cette famille politique, ça ne m’intéresse pas – un autre sujet oppose ces salopards de gauchistes aux sémillants blogueurs de gouvernement… celui de  l’Ayraultport de Notre Dame des Landes. » Et hop ! Dans ma gueule ! C’est Marc Vasseur qui me fait ce cadeau…

Un peu plus, je serais accusé d’aider l’UMP à s’en sortir et je n’aurais pas le droit d’être d’accord avec le Gouvernement. Ca fait sept ans que j’utilise mon blog politique pour commenter l’actualité politique mais je n’aurais plus le droit, dorénavant, de parler des deux sujets qui font la une de l’actualité politique depuis plus d’une semaine.

Le titre du billet est « un aéroport pour chacun, bordel » ! Il a raison, je vais arrêter de militer pour un grand aéroport qui remplacerait progressivement ceux de la région pour optimiser les destinations et les vols, construit à 190 kilomètres de chez ma mère. D’ailleurs, je pense qu’il faut un aéroport à Loudéac. Comme j’habite à côté d’Orly, je trouverai mon bonheur. Un vol le vendredi à 17. J’arrive pile poil pour l’apéro avec les copains. Un vol le dimanche vers 18 heures, j’ai le temps de faire la sieste. Le bonheur !

Marc caricature : « Et pis d’abord pourquoi que Nantes aurait son aéroport international et pas Lille… hein… je vous le demande, je vous le dis un aéroport pour tous et démocratisons le jet privé. » Oui ! Faisons un aéroport pour ces braves gens qui habitent dans un coin civilisé, à une heure de TGV de Roissy et de Bruxelles. Les ploucs qui habitent le grand ouest, le centre, … n’ont pas besoin de se déplacer.

« Simplement, je me permets juste de m’interroger sur un projet dont les « conclusions » datent d’avant une certaine crise qui jusqu’à présent apparaissait comme systémique… » Ah ! Ben moi, j’ai lu les conclusions (pdf, page 353). Il y a : « A son débit, elle comptabilise : - un lourd tribut pour l’environnement (eau, faune, flore) ; […]- un pari sur l’avenir. » J’ai même traduit ça dans mon blog de gouvernement : « elle dit dans sa conclusion que c'est une catastrophe pour l'environnement et que c'est un pari osé pour l'avenir. »

Voila que je tape sur le Gouvernement, mon Dieu !

« Alors, oui demander un moratoire pour refaire une étude peut apparaitre comme une solution de bon sens mais c’est simplement une solution pragmatique… » Oui ! C’est très pragmatique. D’ailleurs, c’est ce que vient de faire le Gouvernement en ajoutant 6 mois de réflexion qui permettront d’en savoir plus, notamment au regard de la « loi sur l’eau ».

Ce délai de 6 mois m’a mis en rogne, d’ailleurs, puisque j’ai écrit dans mon blog, dimanche dernier : « J'allais dire que le Gouvernement avait fait ce qu'il savait mieux faire, reculer, à propos de Notre-Dame-des-Landes, mais Gabale nous explique qu'il ne fait que temporiser habilement. »

On se demande qui tient un blog de gouvernement.

Pour moi, le pragmatisme, c’était d’étudier à peu près tous les aspects d’un dossier sans nécessairement ironiser ou traiter par le mépris les arguments avec lesquels on n’est pas d’accord.

Je ne vais pas faire un billet pour dire qu’on ne sait pas s’il y aura encore du pétrole dans 25 ans, ça existe déjà et tout le monde le sait. Je ne vais pas faire un billet sur les impacts environnementaux à NDDL : on sait qu’ils sont mauvais, je n’ai pas les compétences et de tels billets existent déjà.

Je fais donc des billets pour me poser certaines questions, la première étant de savoir s’il est possible de transformer Nantes Atlantique qui est l’argument majeur des opposants au « transfert » sans toutefois fournir un chiffrage et sans s’intéresser aux arguments de ceux qui pensent que ce n’est pas possible. Je croyais être pragmatique. Je m’intéresse au pognon : quel serait le coût de l’opération et qui financerait, le Conseil Régional de Bretagne retirerait ses billes…

La deuxième était l’objet de mon billet d’hier : savoir à quoi pourrait donc servir un aéroport dans ce coin, je le fais avec mes compétences : celles d’un type qui a beaucoup voyagé pour le boulot et qui connaît assez bien la région…

Les commentaires à ce billet sont assez rigolo (mais je les ai rendu grotesques en supprimant ceux d’un troll, Fredi M, mais j’ai laissé mes réponses, ce qui donne l’impression que je parle tout seul). Néanmoins, on voit une série de types qui interviennent pour poser des arguments mais ils sont tous, sauf un, balayés en trois secondes. Il y a même un type qui vient dire des trucs puis se prétend professionnel mais, comme souvent, il tombe à côté.

Je disais « sauf un ». Oui, je n’avais pas pensé aux salariés de Nantes Atlantique qui devront changer de lieu de travail. C’est à creuser. Néanmoins, il y a des millions de salariés entassés en Région Parisienne dont une grande partie se tape plus d’une heure de transport par jour. On pourrait aussi penser à eux et dans une période où les problèmes environnementaux sont de plus en plus importants, se poser la question de développer les aéroports régionaux pour permettre aux entreprises de province de travailler entre elles n’est pas une bonne solution.

Mais c’est plus facile de se décréter pragmatique et de déclarer que les autres ne sont que blogueurs de Gouvernement, gouvernement constitué d’un ramassis d’abrutis notoires qui ne connaissent pas les dossiers, sont incapables de réfléchir et j’en passe.

Forcément, un blogueur de Lille est plus compétent qu’un Premier Ministre qui a été pendant 20 ou 30 ans maires de Nantes pour évoquer des sujets qui concernent le sud est de la Bretagne…

Dans mon blog politique, ce matin, je vais donc évoquer les déboires de l’UMP ce qui m’intéresse puisque fait encore la une des sites d’information, ce matin. J’espère pouvoir en rigoler encore pendant des semaines.

Mais le rire deviendrait réservé à Twitter…

Cela étant, il y a un Kremlin des Blogs avec Marc (j'ai oublié la date, le lundi 17, je crois) et nous discuterons de tout ça et d'autres choses devant des bières et autres produits sympathiques.

14 commentaires:

  1. Je suis d'accord avec Marc, les fiers Lillois méritent plus que les ploucs de Nantes.

    RépondreSupprimer
  2. personnellement l'aéroport de NDDL m'est assez indifférent, puisque là où j'habite, à à peu près 350 m à vol (d'oiseau) de la mer méditerranée, j'ai à ma droite l'aéroport de Hyères-Toulon et à ma gauche l'aéroport de Nice,
    mais surtout je ne prends jamais l'avion.
    Par contre je suis énervée au plus haut point par les gesticulations des personnes qui s'opposent pour s'opposer.
    Et encore je veille à être gentille pour éviter d'être recadrée par Nicolas qui est encore plus gentil que moi.

    RépondreSupprimer
  3. Personnellement je constate qu'à part l'ultra gauche matinée de vert, il n'y a pas d'opposition politique sur le sujet mis à part celles et ceux renvoyer prestement dans leur foyer par les électeurs lors des législatives.

    Je me suis documenté sur le sujet et clairement tout n'est pas rose mais faut-il pour autant s'opposer si fortement je ne le crois pas d'autant que de très nombreuses collectivités locales et territoriales sont d'accord pour la construction.

    Moi cet aéroport je m'en fous mais je me dis que si les élus du coin sont majoritairement favorables, il faut respecter ce choix car eux même ont été élus démocratiquement par leurs concitoyens.

    De toute façon tout projet de cet ampleur, où qu'il se trouve, aura toujours des opposants, l'unanimité est bien rare dans notre pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben... Il y a des blogueurs socialistes qui s'opposent et qui pensent qu'un type comme moi ne peut défendre un projet que par aveuglement. C'est insupportable.

      Pour le reste, tu as raison.

      "Moi cet aéroport je m'en fous" : à la limite moi aussi (j'habite à 20 minutes d'Orly...), mais je connais assez bien le dossier. Je ne supporte pas, non plus, les gens qui viennent se mêler de ce qui peut se passer par chez moi. Est-ce que je m'oppose à des infrastructures à Lille ?

      Supprimer
  4. Ah les gens!

    Perso, j'étais contre ... la construction du grand stade de Lille par exemple; Toutes ces terres agricoles foulées par des gueux, uniquement le weekend en plus, c'est dégueulasse!

    Marco-de-Lile était furax! Je partage sa colère, enfin ,c'est fait.

    Vive les chtis!
    Amitiés(smileys)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins à Lille, contrairement à la Bretagne, on remplit les stades.

      Supprimer
  5. L'argument des temps de transports des travailleurs de l'actuel Nantes-Atlantique est tout à fait pertinent, mais si on le prend en compte il faudrait en toute logique prendre aussi en compte tous les autres gens que NDDL arrange par rapport à NA (bruit, temps ou moyen de transport etc.). Au lieu de ça on entend plutôt de la part des opposants un certain mépris envers ces derniers, et notamment les riverains, pour qui les nuisances sonores sont bien fait pour leur gueule vu que quand ils ont acheté ils étaient au courant et c'était moins cher alors faut pas qu'ils viennent se plaindre maintenant (et tant pis pour les locataires qui n'ont pas les moyens d'habiter ailleurs, salauds de pauvres). De vrais arguments de gauche.

    En fait la vraie question dans ce dossier comme dans beaucoup d'autres, c'est qui et combien de personnes on choisit d'emmerder en sachant que "personne" n'est pas dans la liste des réponses possibles. Vous savez, ce truc qu'on appelle l'intérêt général.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Je voulais juste souligner que c'était le seul argument nouveau apporté...

      Tu n'as pas répondu à mon tweet, au fait ?

      Supprimer
  6. ouais bon boivez des bières et puis faisez vous des bisous

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !