mardi 2 octobre 2012

La vraie gauche pourchasse Mittal

J'ai parfois du mal avec nos amis de la vraie gauche... Voila le camarade DPP qui fait un billet à propos d'Arcelor Mittal. Je suis d'accord avec le fond. Il faudrait donner un coup de pied au cul de ces lascars qui ont racheté une boite française pour le plaisir de tuer la concurrence.

Je note néanmoins deux passages : 
"Vous voyez, c'est le capitaliste qui donne ses ordres au gouvernement en lui laissant 60 jours ! Et que ça saute ! la bonté et la patience de M. Mittal a quelques limites !"

Oui, c'est mal ! Il n'empêche que quelques lignes plus loin, il recommande de respecter les ordres voire engueule le Gouvernement qui ne serait pas prêt à le faire...

Mais c'est la fin du billet qui m'amuse. DPP prend exemple sur l'Allemagne.

J'imagine l'Allemagne en exemple de la vraie gauche...

8 commentaires:

  1. Merci pour le lien.
    Je n'ai jamais affirmé que l'Allemagne est un exemple à suivre mais en l'espèce, une entreprise allemande à innové pour éviter le sort d'ArcelorMittal.

    Enfin, je ne me suis jamais reconnu dans le concept de vraie gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "je ne me suis jamais reconnu dans le concept de vraie gauche" Pourquoi est tu incapable d'écrire PS sans encadrer le S de guillemets...

      Supprimer
  2. une entreprise allemande à innové pour éviter le sort d'ArcelorMittal.

    une entreprise , pas le gvt germain

    arcelor (sellières) n' a rien fait poiur souvegarder l'outil de travail pour la france
    il s'est contenté d'encaisser les milliiards (comme d'hab , pour ce subventionné professionnel)

    RépondreSupprimer
  3. cette propension à confondre Etat, individu et organisations à but lucratif ou non ...

    RépondreSupprimer
  4. Les fleurons nationaux industriels ont été vendus : Arcelor, il y a quelques années, maintenant c'est EADS et toutes nos pépites de défense qui vont sous un joug anglo saxon et allemand. Les français sont des bisounours

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arcelor n'était pas un fleuron industriel national mais une entreprise luxembourgeoise.
      De manière plus générale, Arcelor, EADS ne sont pas NOS entreprises, ce sont les entreprises de ceux qui les possèdent.

      VOTRE maison, elle est en France, pourtant c'est VOTRE maison, pas NOTRE maison.

      http://leparisienliberal.blogspot.fr/2011/07/nos-entreprises.html

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !