jeudi 4 octobre 2012

Gauche de combat est toujours aussi con !

C'est une routine ! D'ailleurs, il traite mon copain FalconHill de con et semble me reprocher de manier l'insulte.

Il faut être con.

Mais ce n'est pas grave. Il a décidé de 89% des électeurs sont des cons.

"Mais ces idiots de blogueurs déja amplement (trop) cités le sont d’autant plus qu’ils croient que ce sont les autres, les cons, alors que ce sont eux. Alors, je passe franchement cette fois d’un léger sourire ironique à un rire plus franc : je ne suis quant à moi, tout  comme ceux de cette gauche plus chère à mon cœur,  absolument pas dépressif, bien au contraire : nous n’avons jamais eu autant en nous l’essence du combat (il est à la fois économique, social et sociétal !) chevillée au corps. Car les possibilités de changement sont proches, nous le sentons tous et toutes, mais ne viendront pas de ce camp là, c’est évident.  Et donc, je ne peux m’empêcher de les considérer comme de sacrés cons. "

Il arrive ainsi à expliquer dans le même paragraphe qu'il n'est qu'un révolutionnaire de clavier (ben oui, "l'essence du combat chevillée au corps", pour un gugusse qui ne fait que pisser de la ligne, c'est très fort) et qu'il prend tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui pour des cons.

Ce pauvre con n'ayant aucun respect pour strictement, nous pouvons donc le traiter comme un vrai con.

Mais un con qui nuit à sa propre cause en se mettent tout le monde à dos. Je suis assez surpris de voir un type avec aussi peu de conscience politique.

Mais il faut parfois rester sérieux. Tout part d'un billet d'un blogueur qui explique que les politiques fiscales de la droite et la gauche (la mienne, pas celle de l'autre con) sont identiques et il l'avalise !

Ainsi, il considère qu'augmenter la TVA (ce qu'a fait la droite) et augmenter les impôts des plus riches (ce que fait la gauche, la mienne), c'est pareil.

Bravo.

Il faut vraiment être con.

22 commentaires:

  1. Ben moi j'ai arrêté de le lire depuis longtemps...
    j'sais pas vous mais en ce moment beaucoup me fatiguent...
    JBL1960

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne lis qu'en diagonale mais en lisant l'introduction, j'ai compris que j'allais être plus ou moins concerné vu que j'ai traité du sujet chez moi.

      Supprimer
    2. Ben lis le reste : on est d'accord. C'est les lascars dangereux qu'il faut virer

      De même que la droite républicaine à besoin d'une aile droitière forte. Mais avec un FN faible. Et des fous les moins audibles possibles.

      Je crois qu'on est d'accord (mais dur d'exprimer tout parfaitement avec mon iPhone , désolé)

      Supprimer
    3. Ah ! L'iPhone, qui te fait commenter dans le mauvais fil...

      Supprimer
  2. On est toujours le con de quelqu'un. L'être de certains (qui sont le con de beaucoup) est quelque chose de positif.
    Être le con d'un type médiocre comme ce gars la est le plus beau cadeau de ma journée...

    Ces extrémistes dangereux, intolérants et profondément antirépublicains, sont loin du pouvoir, et en grande minorité. C'est rassurant.
    J'espère, pour le bien de nos valeurs, que cela sera le cas pendant longtemps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca sera le cas longtemps : ils ne comprennent rien aux électeurs, sont intolérants... Ils refusent de bosser avec le reste de la gauche, ils vont perdre des élus et finir par disparaitre. Tous ça pour connaître quelques heures de gloire...

      Supprimer
    2. Leur disparition sera une bonne chose pour la République. Quand le chef d'un mouvement parle "d'éradiquer politiquement un parti" (le FN), et insulte un premier ministre, leur éradication ne dérange pas.
      C'est par contre au PS de le faire : en leur coupant l'air et en cessant cette bienveillance.

      Clairement, le choix entre des gdc et la droite républicaine est pour moi la même chose qu'un choix entre FN et gauche républicaine. Ma position et celle d'une grande partie (moindre aujourd'hui malheureusement) de la droite est claire.

      Ou alors que le FDG que je suppose globalement républicain (le cas d'une majorité, dont les communisme pour qui j'ai du respect, voire de l'affection), fasse le ménage dans ses rangs.
      En mettant dehors ces sectaires qui n'ont rien a envier à bien des dangereux d'extrême gauche ou droite.

      Mais sinon ils nous amusent bien

      Supprimer
    3. Pas encore tout lu mais ta première phrase me fait bondir : non, ce ne sera pas une bonne chose. La gauche a besoin d'une aile gauche forte. Ce qui seront bon pour la république sera la disparition de certains lascars.

      Je lis le reste.

      Supprimer
    4. Pas d'accord pour une comparaison entre l'extrême gauche et l'extrême droite... Mais il est vrai que leurs pratiques politiques sont souvent les mêmes. De fait, les actions de la gauche de la gauche sont souvent bénéfiques pour le Front National.

      Mais le pire est qu'ils sont incapables de reconnaitre leurs propres erreurs et interprètent les résultats électoraux à leur propre manière.

      Supprimer
  3. Pour les extrêmes je ne compare pas : je les trouve dangereux tous les deux. Et néfastes.
    Et total d'accord sur la gémellité et les intéressant communs d'extrême gauche et FN (on en a souvent parlé)


    (Mais c'est un autre débat)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un autre débat et c'est pour ça qu'il faut être prudent.

      Parce que tu dis, par exemple : "Et total d'accord sur la gémellité et les intéressant communs d'extrême gauche et FN "

      (ce qui n'est pas français mais l'iphone... j'ai compris quand même).

      Je crois que côté gauche, il n'y a qu'une partie. Je connais un peu mon Conseil Général communiste, il est courtois, travailleur, organisé, serviable, ... de même que beaucoup de militants communistes dans ma banlieue rouge. C'est sans doute hors PC (ou hors fiefs PC) qu'il faut chercher ces intolérants.

      Supprimer
  4. Pas d'accord avec vous : GdC, c'est la vraie gauche, c'est un type qui en a, des grosses baloches au service d'une révolution dont il ne verra jamais la couleur : vous devez le respecter. C'est une sorte de petit Che, un mini Fidel, et au bout du compte un micro petit-bourgeois qui gagne tout juste de quoi bouffer en n'ayant jamais produit la moindre richesse ; un petit parasite sans importance, et vieux, en plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ! Vous êtes de retour, toi ?

      Vous êtes en forme ! Les vacances vous vont bien. Vous définissez à merveille les trous du cul.

      Supprimer
    2. Yep ! Je suis un grand définisseur de trous du cul. Et, rentrant de vacances, je pense que je vais devenir très très pénible avec tous ces connards.

      (À part ça, j'ai passé une semaine superbe, y compris avec les vieux cons gauchistes qu'il m'a été donné de rencontrer.)

      Supprimer
    3. Au fait ! Vous êtes en photos sur le blog bistro. Le soir de votre sortie en mer.

      Supprimer
    4. Ah merde ! Vous avez déjà commenté. C'était en attente de démodération.

      Supprimer
  5. J'avais loupé ça..., ça aurait été dommage, entre le billet à la con ... et le mini-che et petit-fidel de D Goux.. j'ai bien rigolé..

    merci

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !