mardi 18 septembre 2012

Le con d'hier était chez moi

C’est toujours un formidable plaisir de découvrir de nouveaux cons dans les commentateurs de ce blog (ou des autres). Hier, je faisais un billet en rebondissant sur la mort d’Edouard Leclerc. Mon billet n'était pas un hommage mais j'ai trouvé un fil pour raconter des conneries.

Voila le commentaire que j’ai reçu, signé par un certain « Je Suis De Gauche Mais Je Suce A Droite » (en un mot) :

« Ils ne font pas que tuer le petit commerce ils étranglent également les producteurs.
Qu'il se trouve un soi-disant type de gauche pour faire l'éloge post-mortem d'un crevard comme Leclerc est stupéfiant.

Pauv'pomme frisée, va ! »

Je vous passe le fait qu’en temps que type de gauche, je ne pense pas spécialement aux producteurs mais aussi aux démunis qui, grâce à Edouard Leclerc, peuvent acheter de la bouffe moins cher et s’offrir ainsi un iPad.

Je vous invite à lire mon billet, si vous y lisez un éloge, je prends une cuite pour oublier. J’ai uniquement trouvé un sujet pour raconter des conneries. Mon billet est visiblement n’importe quoi. J’ai juste une petite phrase, à la fin, pour dire mon « amitié » (le mot est mal choisi, « pensée » aurait été plus adapté) parce que des gens viennent de perdre un proche.

Je trouve quant à moi que traiter de crevard un type qui n’est qu’un entrepreneur français qui vient de mourir est absolument abject. Je ne pensais pas qu’un trou du cul capable de le faire existe.

Nous avons encore un abruti fini qui se permet de décider à lui tout seul de décider qui est la gauche.

Mais quand on a aucun humour, on ne peut être qu’un triste con.

27 commentaires:

  1. Je confirme. Quand tu es pauvre et que tu veux manger à moins cher à peu près correctement, Leclerc c'est encore ce qu'il y a de mieux.

    RépondreSupprimer
  2. Les cons sont bien nombreux en ce moment...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai pas vu d'éloge dans ton billet... Va falloir que je trouve autre chose pour que tu te cuites!

    RépondreSupprimer
  4. JeSuisDeGaucheMaisJeSuceADroite18 septembre 2012 à 15:45

    La mort ne lave pas de tout.
    Ecrire sur ce type sans émettre ne serait-ce que la critique la plus légère, c'est faire son éloge.
    ton billet est un éloge puisqu'il ne contient aucune critique.
    Un éloge par omission en quelque sorte.

    Pauv'pomme, va!

    RépondreSupprimer
  5. t'aurais dû te contenter de mettre "la caissière de chez Leclerc" et hop

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !