mercredi 26 septembre 2012

Halte aux backtweets automatiques !

Quand je fais un billet sur le blog politique, il est automatiquement repris par une dizaine ou une douzaine de comptes Twitter : 4 à moi, celui des leftblogs, et 5 à 7 autres. Tout ceci a des raisons historiques, notamment liées à la campagne Présidentielle. Mais n'est-il pas temps de tourner la page ?

Dans le blog geek, j’explique que nous devrions essayer de ne pas faire les mêmes erreurs avec Google+ qu’avec Twitter. Ne peut-on pas en profiter pour nettoyer Twitter ?


Les raisons historiques ? J'en ai plein. Comme je backtweetais tous les billets des copains, autant le faire automatiquement. Mais je ne le faisais pas sur le compte principal, uniquement sur @jegounblogs.

Je vais donc supprimer les RT automatiques que je fais avec @jegounblogs pour la plupart des blogs (je vais conserver ceux qui ne sont pas connus et ne "disposent" pas de la force de frappe des leftblogs, ce qui doit faire trois ou quatre lascars : JJU, Styven, Pierre pour son nouveau blog et moi, en gros). 

Les RT par @leftblogs resteront (ce n'est pas mon compte). Ceux par @kremlindesblogs aussi mais je me laisse encore une marge de réflexion (je vais en supprimer quelques uns par pure méchanceté). 

Pourquoi ?

D'une part, quand je "reçois un RT", je ne sais même pas si le gugusse l'a lu. 

D'autre part, je ne peux plus utiliser le nombre de RT comme critère de satisfaction (si on a beaucoup de RT, on peut supposer que le billet est réussi). 

J'encourage mes copains à faire pareil notamment s'ils utilisent leur compte principal pour ces RT. 

Les conséquences ?

En moyenne, chaque RT par mes deux comptes à RT génère 4 ou 5 clics. La conséquence sur le nombre de visites sera donc nulle. Les classements qui se basent sur Twitter utilisent le nombre de twittos ayant backtweeté un blog dans le mois, pas le nombre total de backtweets.

Les copains qui auront fait comme moi auront un compte Twitter beaucoup plus « crédible ».

N’ayant pas accès à Twitter du bureau et utilisant principalement des machins qui ne favorisent pas les backtweets, notamment l’iPhone, vous n’aurez presque plus de backtweets de ma part.

Vous n’en mourrez pas.

J’ai bon, là, David ?

16 commentaires:

  1. Je l'ai fait depuis un moment. Plus axé sur le fait qu'il m'arrivait de RT des billets avec lesquels je n'étais pas du tout d'accord ni sur le fond ni sur la forme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ne me pose pas trop de problème pour les vrais copains, comme FalconHill.

      Par contre, j'avais des problèmes pour sélectionner des gens. A un moment, certains trouvaient louche de ne pas y être alors que je ne les avais pas sélectionnés uniquement à cause d'un niveau de qualité trop variable...

      Supprimer
  2. Je trouve que c'est une excellente idée.

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait d'accord, c'est polluant et finalement contre-productif ! Vivent les mimines et à bas les robots ! (L'affaire lolo-des-fraises illustre parfaitement ce billet !)

    RépondreSupprimer
  4. Monsieur Jegoun,
    je tiens à vous remercier.

    Pour la peine je vais RT ce billet comme d'habitude à la main.

    RépondreSupprimer
  5. Excellent billet.

    Perso, j'ai enfin compris que si on ne RT pas mes billets, c'est parce qu'on les a lu. Et ça c'est réconfortant.

    Du coup, je m'en vais RT ce billet : Et comme je ne t'ai pas RT depuis longtemps ton score va grimper aux rideaux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du coup, je vais avoir une érection !

      "Si on ne RT pas mes billets, c'est parce qu'on les a lu". C'est vrai pour beaucoup de monde...

      Supprimer
  6. Pas concerné. Mais c'est vrai que purifier Twitter de toutes ces relances ne peut pas faire de mal.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !