mercredi 26 septembre 2012

Blogs libéraux [laissons tomber !]

Mon confrère Sarkofrance revient sur les blogs libéraux, comme moi hier et avant-hier, ici et sur le blog politique. Je pourrais laisser un commentaire chez lui, mais il serait trop long. Autant en faire un billet.

« Bembelly et Nicolas lui donnent quelques conseils. Il n’y aucun conseil à donner. Non pas qu’il ne faille pas aider l’adversaire, bien au contraire. La blogosphère politique serait gagnerait beaucoup à des des débats plus riches en liens et polémiques. Il y a deux raisons pour lesquelles ces conseils sont inutiles. »

Voyons voir.

« Primo, ils n’ont qu’à prendre exemple sur Opposition Républicaine. Qu’ils se rassemblent à quelques dizaines pour faire un blog collectif. Ces Sarko-Fans déçus par la défaite de leur mentor se sont mis à plusieurs (on évoque une centaine de contributeurs) pour créer leur opération estivale et estimable. »

Opposition Républicaine n’est pas un blog mais une espèce de machin regroupant tout un tas de bazar. Du moins, OR n’est pas un blog au sens où nous l’entendons : un espace personnel, membre d’un gigantesque réseau social, où chacun apporte sa contribution mais dans son espace personnel qui est LE blog.

« Secundo, le discours libéral est largement relayé par les médias officiels: si l’on oublie les quelques mois de lucidité de Nicolas Sarkozy et quelques autres où ils réclamèrent davantage de régulation, nous sommes retombés dans la grande période du grand chacun-pour-soi libéral. Il ne faut pas oublier que l’un des moteurs d’inspiration des blogs politiques amateurs est le besoin d’exprimer un autre point de vue que celui qui est propagé par les médias en général. »

Je vais faire l’avocat du diable : les libéraux dont nous parlons n’ont pas la même définition du libéralisme. Les « pur libéraux » ont certes voté pour Nicolas Sarkozy le 6 mai 2007, probablement à tort, et s’en sont mordus les doigts ensuite. Ces braves gens voudraient moins d’intervention de l’état or Nicolas Sarkozy est un interventionniste de la pire espèce. Les prélèvements obligatoires ont augmenté, les lois se sont multipliées, … Les « purs libéraux » ont probablement une politique tout autant haïssable pour nous autres gauchistes de claviers mais, au moins, contrairement à celle de Nicolas Sarkozy, elle ne va pas dépenser les moyens de l’état au profit d’intérêts particuliers de grands groupes financiers.

« Une preuve personnelle: passée le bonheur de la victoire du 6 mai dernier, j’ai eu un joli passage à vide: toute la presse était hollandolâtre et nous avions gagné. Puis, assez vite, le front des critiques s’est musclé, de gauche à droite, et la presse s’est jetée dans un Hollande-bashing assez productif… Et l’inspiration est revenue ! »

Oui, mais c’est par période…

Y’a pas de mal à se faire du lien, je lui pique aussi sa conclusion. « Pour la peine, je vous invite à lire ces autres blogueuses et blogueurs politiques qui n’ont pas de problèmes d’inspiration: Olympe, El Camino, SebMusset, Melclalex, Gildan, Isabelle, David, Ptit Louis, Gularu, Louis, CyCee, Trublyonne, GaëlLolo, Antoine, Romain, et MrsClooney ! »

Il a oublié le vieux ! Et d’autres sympathiques copains même s’ils n’ont pas la même orientation politique que nous, comme FalconHill. Je me demande si Juan n’avait pas piqué sa liste de liens sur un de mes blogs…

17 commentaires:

  1. comme je disais chez Juan, moi je suis encore plus dûr, qu'ils se déme.... Leur manque d'unité, de visibilité, de puissance collective n'est absolument pas mon problème ni celui des Leftblogs.
    voilà :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, bien sûr ! Mais c'est justement pour moi une manière de me foutre de leur gueule. De toute manière, ils ne réussiront pas, ils sont intrinsèquement trop individualistes. Quelqu'un comment Pierre pourrait réussir : il est entrepreneur et les réseaux sociaux sont la base de son métier. Pas les autres. Sur son blog, Pierre diffuse de l'information qu'il récolte ailleurs. Les autres se contentent de produire des analyses en se disant qu'elles sont meilleures que les autres.

      Du coup, je ne les aide pas : je peux dire ce que je veux, ils ne liront pas et, s'ils lisent.

      Supprimer
    2. paradoxal de dire que tout le monde est individualiste, ce que, toujours selon vous, les medias relaient, et ensuite reprocher aux libéraux d'etre individualistes ...

      enfin, on va quand meme continuer à vous lire ;-)

      Supprimer
  2. Tiens, je vais vous faire un petit compliment du matin, en passant.

    Vous êtes un VRAI blogueur. J'ignore si vous êtes toujours le numberwane aux classements dont je me fiche éperdument, mais si vous l'êtes, vous le méritez amplement. Non par la qualité constante de vos billets. yen a qui, yen a que... hum. Non parce que vous êtes sympathique. ça joue, mais pas que. Non par l'impressionnant débit de votre production.
    Non, vous êtes un vrai blogueur parce que vous causez avec vos commentateurs. Même si c'est pour dire des conneries, même si c'est pour les engueuler (pour des raisons qui m'échappent parfois), même si c'est pour les virer (et leur répondre trois jours plus tard). Même si vous êtes, autant qu'un autre, sujet à la mauvaise foi, aux préjugés, vous discutez. Vous pratiquez le copinage plus que le clanisme. Vous êtes capable d'écrire un billet pour vous moquer d'un acte dégueulasse d'une personne que vous continuez à blogueroller. Vous n'opposez pas un silence hautain à quelqu'un qui poste chez vous des commentaires qu'il a pris la peine d'écrire proprement, vous lui répondez, même si vous le virez quelques heures plus tard pour incompatibilité d'humeur, d'humour, de n'importe quoi. Vous ne pratiquez pas le paternalisme ou le protectionnisme envers des ridicules intégristes braillards et obsessionnels de tous bords. Ce qui fait que chez vous, il y a de l'air.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une demande en mariage ?

      (merci !)

      (non, je ne suis plus numberwane. Je crois bien que je suis number trois, juste derrière Fillon et juste avant Méluche, le number one est Opposition Républicaine qui n'est pas un vrai blog mais un machin collectif ; dans les faits, je suis toujours le number one des blog personnels)(mais je m'en fous réellement depuis début 2011, même si ça ne se voit pas).

      Supprimer
    2. "C'est une demande en mariage ?"
      Ah, non, ne gravons pas nos pseudos au bas d'un blogoparchemin.

      Supprimer
    3. J'ajoute que tu n'es pas donneur de leçon, tu montres juste comment on peut vivre simplement la politique.
      Qu'il y a une grande intelligence et un souci de l'autre dans ta manière de répondre (y compris quand on est recadré) aux commentaires.
      Tu es le premier. Fillon ne compte pas, c'est le blog d'un élu, ce n'est pas un blog politique.
      Quand au machin dont tu parles, c'est juste une machine à squatter la première place, pour artificiellement nous boucher la vue.

      Supprimer
    4. Suzanne du Comptoir de la Comète ?

      Gene,

      Si, je vire souvent donneur de leçon... Ceux qui sont souvent d'accord avec moi ne le trouvent pas, évidemment, mais j'horripile certains avec mon côté péremptoire.

      Merci...

      Supprimer
  3. Chuis pas en panne d'inspiration moi ...j'ai plus autant de temps.
    Mais je comprends ton point de vue.

    RépondreSupprimer
  4. C'est toujours bien quand il y a des blogs qui pensent autre chose. Je suis un peu surpris quand on dit d'un blog politique qu'il ne sert à rien.

    J'aimerais bien qu'il y ait une sorte de right blog, comparable aux lefts. Je pense que la blogpshère y gagnerait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois, malheureusement (pour toi), que ça n'est pas possible. Ce qui a fait les lefts est une "conjonction" de petits événements.

      Je vais en citer trois (mais il y en a d'autres) :

      - La Comète et moi. Il n'y a pas d'autres blogueurs à être aussi bien avec un bistro (enfin avec les patrons), à avoir un bordel aussi organisé (les autres réunions de blogueurs se sont toutes arrêtées parce qu'ils se contraignaient à un rythme régulier). La Comète avec sa salle derrière se prête à merveille à ce genre d'événements. Enfin, nous pouvons organiser des KdB quand quelqu'un vient de province, ça se fait en trois minutes.

      - la qualité de la publication de certains d'entre nous. Qu'on aime ou pas, Seb, Juan et Dagrouik, pour ne citer que les plus anciens, apportent réellement quelque chose par leurs travaux respectifs (alors que beaucoup de blogueurs ne font que pondre des états d'âmes).

      - moins Gaël maintenant mais tous les deux nous formions un pont avec les blogueurs non politiques alors qu'avant il y avait une certaine étanchéité. De fait beaucoup de blogueurs politiques restent dans la politique. Dans les LB, nous avons des lascars, maintenant, qui ne viennent pas du tout des blogs politiques, voire qui ont découvert la politique par les blogs... Toi, par exemple, tu es probablement plus proche des LB (pas tous !) que des blogueurs de droite.

      En plus, il y a évidemment chacun d'entre nous. Ceux qui ont un rôle actif (Dadavidov, par exemple, qui gère les flux), ceux qui prennent des bonnes initiatives (Melclalex, par exemple, a lancé l'application iPhone), ceux qui sont plus politisés, membres de partis, présents sur le terrain, élus...

      (je m'épanche à cause de Suzanne qui me fait de jolis compliments).

      Supprimer
    2. R'Blogs!
      c'est le nom que j'ai trouvé pour les qualifier.
      (Manque pas d'R')

      Supprimer
  5. Quand tu dis que certains ont découvert la politique grâce aux LB : je précise moi je l'ai redécouverte et ça même donné envie d'y participer activement. Alors merci à vous tous !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !