mardi 14 août 2012

Mais qu'est-ce que je fous à Montauban, moi ?

Ne pouvant malheureusement pas rester éternellement au Canton, j'ai décidé, dimanche, de partir mardi, aujourd'hui, donc.

À 10 heures, j'ai donc décidé de mettre les voiles vers le sud... E. Sortant du Canton, j'ai pris à gauche (probablement la première fois depuis la première année où je squatte régulièrement) au lieu d'aller sagement par Saint Jean du Gard. Ça m'avait paru plus court.

Arrivé dans un patelin qui s'appelle Lassalle, je me suis trompé de route et me suis retrouvé à rouler 15 minutes sur une petite route de montagne pour rendre compte que c'était un cul de sac.

Retour à Lassalle.

Là, j'ai trouvé une "direction satisfaisante" (ce qui est une façon de parler, je n'avais aucun objectif) et j'ai fini par trouver un panneau indiquant Nîmes. Je suis d'ailleurs passé par Sauve mais la mère Castor n'ayant pas fait de billet depuis longtemps, j'ai supposé que les copains n'étaient pas là.

Un peu après, je me suis retrouvé à un carrefour indiquant Montpellier d'un côté et Nîmes de l'autre. Je me suis dit que Nîmes étant le plus à l'est, il était logique que je prenne cette direction. Le con. Pourtant, en principe, je connais bien la géographie...

J'ai fini par trouver l'autoroute, direction Toulouse (je fous être jeudi soir chez les ivrognes de Tours). Vers 14 heures, j'ai vu un panneau indiquant la sortie pour Gruissan et Narbonne Plage. Comme j'avais le temps, j'ai décidé de le perdre...

Et je me suis perdu, après traversé ces deux patelins.

Aparté : je les trouve très moches, surtout "Gruissan Plage" (à part ça rappelle "37.2 le matin).

C'est ainsi que je me suis retrouvé à Béziers exactement dans la direction opposée à mon but initial. J'ai donc repris l'autoroute, dont une trentaine de kilomètres que j'avais déjà parcouru.

Du coup, au lieu d'arriver vers Toulouse vers 16 heures comme j'avais prévu, je me suis pointé vers 18 heures. J'avais la flemme de rentrer dans la ville que je connais très mal.

Je me suis arrêté dans uns station et j'ai décidé d'aller à Montauban que je ne connais pas mais qui évoque les Tontons flingueurs. Je prenais ce patelin pour un trou (il faut dire que non loin de Loudéac, il y a un bled qui s'appelle aussi Montauban).

En fait, il y a deux fois plus d'habitants que je ne le pensais. J'ai fait deux fous le tour de la ville sans voir un hôtel. J'ai donc pris l'iPhone pour m'aider. La température frôlant les 40 degrés (elle oscillait depuis Toulouse entre 38 et 39), j'ai repéré un Mercure (il y a toujours la clim) à moins d'un kilomètre.

Et j'ai mis 45 minutes à le trouver, cet imbécile d'iphone se plantant en permanence. Ce n'est pas grave, il y a un bistro de nuit à côté.

39 commentaires:

  1. la bise à Mme la maire de Montauban, la très augmentée Brigitte Barèges !
    http://www.ladepeche.fr/article/2012/08/03/1412453-montauban-les-nouvelles-indemnites-de-brigitte-bareges-font-debat.html
    (on se console comme on peut d'une raclée législative).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, tiens ! Je n'y pensais plus (le fait que je sous ici est peut être parce que l'actualité m'a recouru ce patelin en mémoire, en fin de compte).

      Supprimer
  2. Tiens ! Je me suis trompé de blog pour ce billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas grave, ça m'a bien fait rire! C'est vrai ça qu'est-ce que tu JOURS à Montauban?

      Supprimer
    2. Ton truc qui RT avant que je corrige...

      Supprimer
    3. Allez c'est corrigé. Boude pas. Et puis si ton billet m'a fait rire ces pour le fond hein... Pas pour la forme.

      Supprimer
  3. Si tu m'avais appelé, tu serais repassé par la maison (tu aurais tourné à droite : ça t'aurait fait du bien ^_^). J'ai racheté un fut de bière.

    La semaine avant la grande soirée de la Comète, nous avions fait un arrêt à Montauban. C'était un jour de canicule, c'était effrayant.
    Mais c'est beau ce coin. Et le vin de Gaillac est très bon.

    A bientôt

    RépondreSupprimer
  4. Montauban-de-Bretagne, toi tu vas finir perdu dans la Zup de Bécherel !
    Passé pas loin de Béziers, tu remontais direction Castelnaudary (je crois) (oui, le pays du cassoulet)et remontait vers St-Chinian( oui, le vin) c'est très sympa, par là (un camping au milieu des vignes ou ils font des dégustations tous les WE)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère un hôtel climatisé au camping. Mais tu as raison, je devrais mieux préparer mes trajets.

      Supprimer
    2. Ca devient des vrais carnets de voyages.
      A quand les photos ? (bon, en conduisant, je reconnais, c'est chaud, surtout dans les virages)

      Supprimer
    3. Ce n'est pas ça. L'iPhone prend des bonnes photos mais compte tenu de la luminosité de l'écran, elles sont difficiles à réussir. En outre, n'ayant pas de PC je ne peux pas retoucher, or, au minimum, un décadrage est nécessaire.

      Supprimer
  5. Passe le bonjour à Monsieur Fernand (Lino Ventura dans les Tontons flingueurs)

    RépondreSupprimer
  6. Montauban ? C'est con j'y étais il y a 15 jours on aurait pu te ramener entre les filles :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas une voiture assez large.

      Supprimer
    2. Les filles sont toutes petites :)

      Supprimer
    3. Je serais monté devant et on aurait mis les grosses à l'arrière.

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Oui hein ! Je Luis même passé par Lyon.

      Supprimer
  8. *** Heureusement qu'il y avait un bistrot de nuit pas loin à la fin de cette folle course !!!!! ;o)
    Se tromper fait parfois découvrir certain coins que l'on ne connaissait pas ... après on aime ou on aime pas ! tout est une affaire de gout.
    BISOUS Nico et continue bien tes vacances ! Merci pour ce billet de route ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  9. Cela me fait penser à la ballade des gens heureux.

    RépondreSupprimer
  10. Montauban n'a à peu près aucun intérêt (contrairement à Albi). Et pas un hôtel digne de ce nom. en revanche, il y a quelques années, il y avait un excellent restaurant, sur les berges du Tarn, de l'autre côté du pont, installé dans les anciens entrepôts. Et les (jeunes) serveuses étaient regardables. Mais c'était il y a déjà longtemps…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dîné dans une brasserie bien sympathique ! Pas de la gastronomie, mais une qualité tout à fait acceptable.

      La serveuse aussi.

      Un peu chère (pas la serveuse, la brasserie) mais quand on aime...

      Supprimer
  11. Mais il fou ce mec, qu'est ce qu'il fout la bàs?

    RépondreSupprimer
  12. De Nîmes à Montauban, c'est peut-être mieux que de Nantes à Montaigü, non ???

    Jeannot en wacances !!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !