mardi 31 juillet 2012

Ce n'est pas MHPA qui boit !

Ce matin, vers 7 heures, je fais ma revue de blog et j'ai la bonne surprise de tomber sur un billet de Mike avec plein de belle photo, je vous le conseille. Voilà une copie d'écran de mon Google Reader :



Il avait donc fait son billet vers 0h26 ! Dans le texte, il se demande ce qu'il va foutre dans ce blog. Aussi, je n'ai pas été surpris par le billet "suivant" (dans le Reader, donc que Mike aurait fait avant) :


Voilà donc un billet fait à 0h09 ! Il y avait en fait une dizaine de billets assez long, en anglais.

Je suis donc revenu un peu plus tard sur le premier billet de la série et j'ai engueulé Mike. A tort. Donc je lui dois une bière.

Regardez bien : le premier blog s'appelle Disgrâce funky et le deuxième Fucking disgrace... et il a craché un tas de billet datant de quelques mois dans mon agrégateur de flux.

En fait, Mike avait bien un blog http://hammerpapatamandropov.blogspot.fr/ ! Mais un jour, il l'a fermé.

Du coup, il en a ouvert un autre : http://hammerandropov.blogspot.fr/ ! Entre temps, un gugusse a récupérer l'URL du premier (ça doit être un truc pour profiter du référencement)...

Les noms "Disgrâce funky" et "Fucking disgrace" ne sont présents que dans mon agrégateur de flux, en fait, puisque ce sont les noms au moment où je me suis abonné...

J'espère que vous avez tout suivi. Sinon, reprenez un café.

20 commentaires:

  1. Merci pour cette éclaircissement, Nicolas (et la bière c'est quand tu veux)(t'es pas dans le coin ce week-End ?)!
    Bon, hors du coup, en plus, j'ai complexifié grandement (et involontairement) la chose car en plus j'ai trouvé le moyen d'appeler le nouveau blog : F.D. (des initiales de son ancien nom, donc : "Fucking disgrâce", qui ensuite et encore tout récemment, et comme l'explique si bien Nicolas, se trouvait être devenu "Disgrâce Funky" (oui, il fallait essayer de rester cohérent au milieu de toute cette incohérence).

    Bref je ne sais plus que dire, mais en tout cas, puisque Google n'avait pas voulu me rendre l'adresse malgré le fait de mes supplications suite à une manipulation débile, je ne vois pas pourquoi un enculé d'escroc de garagiste (oui, je sais, les clichés, désolé)se servirait à la louche sur le dos des bons français, na.
    Donc je laisse à votre appréciation :
    - je signale un spammeur ?
    - ou je signale "Problèmes liés aux droits d'auteur et au piratage" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ne fais rien. Tu vas dépenser de l'énergie pour rien. En plus, l'URL de tes blogs est trop compliquée. Il est impossible de l'apprendre par coeur.

      Supprimer
  2. Bon, je ne bois pas mais je veux bien une bière quand même.Mais ne comptez pas sur moi pour devenir garagiste et encore moins vous réparer le moteur !

    RépondreSupprimer
  3. C'est la rançon de la célébrité. Faut accepter.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas tout pigé mais j'avais remarqué tout ces billets en anglais, je m'étais dit soit MHPA est devenu très important, soit il a 8 grammes dans le sang.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups. Tu as viré ton commentaire. J'agis.

      Supprimer
    2. C'est la merde, j'ai lié Google + et tout le bazar comme tu dis, et je me retrouve avec mon vrai nom. Bon, je vais être obligé de faire du sport et en plein été c'est très dommageable.

      Supprimer
    3. Pour El Camino, en vérité c'est un mélange des deux (Important/Huit grammes)

      Supprimer
    4. Hé merde, bon voilà que je clique plus vite que mon cerveau maintenant.

      Supprimer
    5. Du calme ! Dans mon état et surtout avec l'iPhone j'ai du mal à suivre.

      Supprimer
    6. Ah ? Huit grammes aussi ?
      (Non, le truc c'est que j'ai cliqué sur Google+ dans l'interface blogger et donc le compte Google+ à remplacé mon compte Blogger, d'où maintenant, mon vrai nom qui s'affiche et non plus Mike Hammer.
      Donc je l'ai dans le cul mais pas grave puisque je peux encore faire la manoeuvre manuellement. Pas pensé à tout)

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !