lundi 2 juillet 2012

Blogs : changeons de semestre

Une très intense séquence de blogage s’achève. Je l’ai ressenti ce matin, en faisant mon « traditionnel » billet de fin de mois. Preuve en est ? J’aurais du le faire hier. Je crois bien que c’est la deuxième fois seulement en plusieurs années que je ne l’a fait pas le premier du mois…

Je ne sais pas quand elle a commencé mais je vais fixer une date : mi mai 2011, lors du déclenchement de l’affaire DSK. Cela m’avait pas mal ébranlé parce que j’avais subi des attaques imbéciles. Peu importe.

Je l’ai ressenti ce matin en faisant mon billet politique du matin, à propos de la mort d’Abdel. Sortir de la logique des partis et repartir sur la vraie vie, sur les personnages de Bicêtre, ce qui avait fait bien contribué au succès de mon blog, à une époque. D’ailleurs ce billet a trouvé peu d’échos, comme si les gens ne venaient plus chez moi pour lire ce genre d’histoire. Je l’ai ressenti ensuite en faisant mon deuxième billet – bien politique, lui – où je me laissais aller à critiquer ouvertement le gouvernement (à propos de la redevance) voire en me lâchant complètement (en proposant la suppression de cette redevance).

Je l’ai un peu pressenti en fin de semaine dernière quand je me suis fait traiter de suiviste (mon billet à propos de la réforme de l’état et des mesures annoncées par Marilyse Lebranchu) en disant du bien des propos d’une ministre alors que tout ce qu’elle avait annoncé correspond à des points que je mettais en avant depuis des années sur son blog. Je l’ai aussi pressenti en lisant mon compte Twitter, ce week-end. Toujours les mêmes gogos qui prennent des postures sans rien avancer de concret. Je l’ai enfin souhaité vers 23 heures, hier soir, quand j’ai reçu un mail de celle que j’appelle « mon amie du Front de Gauche » qui me critiquait une dernière fois, en me disant « adieu ». Elle m’accusait de ne pas savoir discuter alors que depuis une dizaine de jours qu’elle a reprise les contacts avec moi, elle n’a pas cessé de me critiquer. Alors je me suis basta !

L’affaire DSK n’est qu’un symbole, dans cette histoire. En fait, cette période de l’année a été très dure pour moi avec la mort de deux copains blogueurs. Olivier en avril, Jean-Louis le 27 juillet. Je lui rendrai hommage comme il se doit (à Olivier aussi, mais il attendra le 27) mais la veille, j’aurais eu à « commémorer » les vingt ans de la mort de mon père. N’allez pas croire que je suis spécialement nostalgique ou dans un état d’esprit bizarre. Il se trouve que j’ai fait le point sur mes congés avec ma chef et que je vais réellement pouvoir tourner une autre page, cet été : pour la première fois depuis trois ans, je vais enfin avoir des vraies vacances. 4 semaines. Sans rien d’autre à penser qu’à chercher des andouilles me rincer la gueule.

Que vais-je faire pendant ces vacances ? Je n’en sais strictement rien. C’est ce qu’il me plait. Pour des raisons précises, je vais essayer de m’organiser plus tôt que l’an dernier. Je vais tracer la route vers le sud. Je pense que je vais me faire inviter chez FalconHill deux ou trois jours avant d’aller passer quelques jours au Canton, comme chaque année (sauf une !) depuis longtemps, voire chez les Castor. Ensuite, il est probable que j’aille m’inviter chez Poireau, à Bruxelles. Il est possible que je m’arrête à Arras au retour puisque je compte bien me faire inviter à Douai, chez Jim. Fin août, je devrais passer par La Rochelle voir ma sœur, sa fille, son mec, … et peut-être l’UE du PS. Un peu avant, un passage par les Côtes d’Armor devrait s’imposer et il n’y a aucune raison valable pour que je ne m’arrête pas chez Goux et chez Martine et Jean à l’aller. Dans mon périple, il serait bien surprenant que je ne trouve pas le temps d’aller légèrement festoyer à Lyon, avec Trub, Minijupe, Sasa, Jean, Romain, Marc, Bem et Val. Je peux aussi organiser une tournée vers Tours, chez Dada, Gaël, Majic et Matfanus ce que je n’ai pas fait depuis longtemps. Et je ne vois pas pourquoi, si je passe à Rennes, MHPA ne m’inviterait pas. Non mais sans blague. Les autres tordus de partout : vous pouvez aussi m’inviter. Je ne suis pas chiant. Je me couche dans un coin mais il faut fournir le pack de bières.

En faisant rapidement mon tour des blogs, pour savoir où je pouvais squatter, je me suis rendu compte qu’il y en a un paquet qui ont baissé de rythme depuis les élections. Peut-être même depuis la Présidentielle. Je suppose que tout le monde a subi cette même lassitude ou, plutôt, cette même façon étrange de vivre la période.

Pourtant, il y a toujours autant à dire. Tiens ! J’ai réussi à faire mes deux billets politiques, aujourd’hui, mon billet bistro, mon billet geek, ma connerie ici, plus le bilan des blogs et le présent billet qui remplacera probablement le billet politique du soir.

Il va falloir relancer la machine. Reprendre comme avant, quand nous n’étions pas abrutis par une campagne électorale trop longue, par des propos violents entre blogueurs. Que nous bloguions entre copain.

Après les élections, beaucoup de blogueurs se sont demandés ce qu’ils allaient devenir. Personnellement, franchement, j’ai eu envie non pas d’arrêter mais de lever le pied ou de faire autre chose.

Ben mon cul.

C’est reparti ! Et z’avez intérêt à vous y mettre, sinon, ça va chier.

Le deuxième semestre est lancé.

25 commentaires:

  1. "Reprendre comme avant, quand nous n’étions pas abrutis par une campagne électorale trop longue, par des propos violents entre blogueurs. Que nous bloguions entre copain." --> Rien à redire, sinon que j'adore.

    Et j'aime beaucoup ce billet, écrit avec ton coeur.

    Je mets quelques bières au frais sinon...

    RépondreSupprimer
  2. Nouvelle dans la blogosphère, suis plutôt contente que tu n'arrêtes pas !
    Sinon, Tours n'est pas loin de chez moi ...

    RépondreSupprimer
  3. Merci ! Contacte les ivrognes locaux.

    RépondreSupprimer
  4. "Les autres tordus de partout : vous pouvez aussi m’inviter. Je ne suis pas chiantE. "

    C'est une bonne idée de billet :)

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Dis pas à ta femme que c'est moi qui viens.

      Supprimer
    2. non je te cherche un homonyme actuellement :)

      Supprimer
    3. ouais va falloir que je choisisse mieux... Saint Nicolas ? :)

      Supprimer
    4. Dupont Aignan ? Elle a peut être un côté vieille France ?

      Supprimer
    5. non mais dis donc ! comment tu causes de ma femme ?! :)

      Supprimer
    6. en fait t'as raison elle a peut-être un fond "vieille France", elle vient de me dire qu'elle ne voulait pas te voir si tu n'avais pas de fleurs ou de chocolats :)

      Supprimer
    7. La dernier fous c'est elle qui nous a fait des fleurs : mais vous êtes saouls ! Alors qu'on avait qu'un légère ébriété.

      Supprimer
    8. elle a souri ! c'est presque dans la poche :)

      Supprimer
    9. Ouf. Raconte lui l'histoire du pantalon pour finir de la dérider.

      Supprimer
    10. C'est dingue ce qu'ont faire comme fautes avec un iPhone.

      Supprimer
    11. Donc on organise un gros apéroweb chez @jm37000 en Août ? J'ai tout compris ? Chouette idée !

      Supprimer
  6. Mais tout à fait, et avec plaisir ! (tu préviens, on te fera une place dans le canap'/ choisis avec soleil si possible, comme ça tu goûteras au barbecue sur le balcon !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va essayer d'y penser ! (mais qrennes est trop près de Loudéac).

      Supprimer
    2. Comme tu veux Nicolas, mais ça sera avec plaisir.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !