mercredi 23 mai 2012

Vive la censure !

Dans un récent billet, Juan de Sarkofrance nous explique qu’il a été obligé de censurer les commentaires chez lui (chez moi, j’ai activé la modération pour les mêmes raisons). Il s’en explique :

« Primo, je suis ici chez moi. Je fais ce que je veux. D’autant plus que je suis responsable de ce que je publie ou laisse publier sur mes blogs. »

Il a parfaitement raison. On a, dans certaines périodes, des commentateurs qui ne savent pas ce qu’est un blog. Ils confondent avec un forum ou un site de presse. Or le blog est bien l’espace personnel de son taulier qui fait ce qu’il veut pour maintenir l’ambiance qu’il entend y maintenir.

« Secundo, je censure les commentaires insultants ou pires. Par exemple, concernant François Hollande, les qualificatifs de “Flamby”, “Couille Molle” et autres, quand ils sont utilisés dans un commentaire qui, par ailleurs, pourrait être intéressant, entrainent la censure quasi-systématique. »

Il a parfaitement raison. Je précise que la réciproque est vraie : je n’ai jamais appelé Nicolas Sarkozy « le nain » ou « le nabot » et il m’est arrivé de supprimer des commentaires le faisant.

Je censure ces mots insultants car ils nuisent à l’ambiance du blog. Je fais mon billet, j’aime bien qu’on papote après, mais dans une bonne ambiance. Voir le quarto : ceux qui ne sont pas d’accord avec moi peuvent le dire mais s’ils me font chier, qu’ils ouvrent un blog.

« Tertio, je censure les commentaires qui me semblent porter des accusations potentiellement diffamatoires. Mon interprétation peut être subjective. Mais encore une fois, je suis responsable de ce qui est publié sur mes blogs. »

Pareil. Et comme dit Juan, ce n’est pas toujours facile d’être objectif.

« Quarto, à toutes celles et ceux qui ont été censurées, n’hésitez pas: créez votre blog pour exprimer votre rage contre moi et la censure gauchiste. C’est très facile. J’ai créé Sarkofrance en quelques minutes. »

Oui, je le disais ci-dessus.

Je rajoute moi-même :

Cinquièmement : je supprime les commentaires qui me gavent car ils sont déraisonnés et il serait illusoire de faire comprendre quelque chose à l’auteur.

Dans mon blog politique, j’ai fait un billet à propos de Nadine Morano qui exigeait la démission d’Arnaud Montebourg. Certaines réactions sont délirantes. Je supprime. On ne peut pas comparer la condamnation (il va faire appel) de Montebourg pour une bricole avec des affaires en cours portant sur des millions d’euros…

La conséquence est une critique que je reçois souvent : je supprimerais des commentaires parce que je ne supporte pas la contradiction. C’est totalement faux. Je supprime les commentaires désagréables qui nuisent à l’ambiance. Je supporte très bien qu’on ne soit pas d’accord avec moi mais beaucoup de ceux qui ne sont pas d’accord avec moi sont incapables de l’exprimer de manière sympathique.

Voir par exemple le commentaire de Didier Goux qui trouve les mots justes pour se foutre de la tronche d’Hollande et de la mienne : « Pour lever toute ambiguïté, il faudrait que le président Hollande précise à partir de quelle somme une condamnation en justice est considérée comme “vraie”. Ou, à l'inverse, en dessous de quelle somme elle est “pour du beurre”. »

On est bien là pour rigoler. C'est quand même un peu plus sérieux que "ah ben voila, dès qu'on est au pouvoir, on oublie les promesses, c'est toujours comme ça, vous mentez au peuple et en plus c'est de la faute aux 35 heures".

Sixièmement : je supprime le hors sujet.

Ca me gonfle.

Il y a d’une part ceux qui voudraient que je traite certains sujets ou font de la publicité pour leur blog. C’est moi qui gère la « ligne éditoriale » de mon blog.

Il y a d’autre part ceux qui pensent que mon billet manque d’information (or je m’efforce de limiter la taille de certains de mes billets, sinon ils ne sont plus percutants). J’ai fait ce matin un billet à propos de Jean-François Copé : une andouille a cru amusant de rajouter plein de liens à propos des affaires de justice et de JFC. Je m’en fous. Ce n’est pas l’objet de mon billet, je vire.

Enfin…

Ce n’est pas de la censure. Enlever une merde sur son paillasson ou un tag sur un mur n’est pas de la censure.

Ceux qui hurlent à la censure sont probablement des censeurs en herbe…

Enfin…

Les internautes de droite pensaient probablement qu’on allait arrêter de taper sur les responsables de la droite dès le 6 mai au soir. Certains sont devenus totalement fous ou irrationnels.

S’ils n’ont pas su être blogueurs d’opposition, ils ont tous le loisir pour apprendre. Tiens ! Val Le Nain, blogueur Lyonnais de droite (il cumule) nous sort son billet à propos de Montebourg.

Heureusement que le ridicule ne tue pas. Je vais leur conseiller d’être rationnels… Mais ils vont penser que je ne le suis pas moi-même, c’est de bonne guerre ! Pensez-vous que le public « non politisé » en a décemment quelque chose de votre histoire ? Ne pensez-vous que vous ne risquez pas, plutôt, d’exaspérer les gens ?

J’ai donc un vrai conseil à donner : apprenez à vous censurer vous-mêmes. J’ai un blog depuis fin 2005, j’ai appris à le faire…

10 commentaires:

  1. Je ne suis pas d'accord avec toi, s'il te plait, monsieur, merci, bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais être d'accord avec moi, des fois que je t'offre un verre demain.

      Supprimer
    2. Oups, t'as raison...
      Par contre, demain, c'est pas gagné, j'ai un nerf coincé au niveau du coccyx, ça fait un mal de chien.
      Mais si je viens, c'est moi qui te paye un verre, t'inquiète !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Dsl,je quitte le boulot plus tard, si je viens, j'arrive pour la fermeture !
      La prochaine fois (quand tu inviteras Najat)

      Supprimer
  3. Ouais, tu dis ça parce que tu as beaucoup de commentaires. La rançon de la gloire ...*
    Tu devrais plutôt embaucher ...
    ps perso si je faisais comme tu dis, j'aurais un commentaire par jour ... Et encore ...

    pps t'as pris l'melon Nicolas. T'étais pas comme ça avant ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'en ai beaucoup depuis quelques temps...

      Supprimer
  4. pour selon que tu trouves mon histoire très drôle et ridicule, tu la cites souvent ces derniers temps ! ;)
    Cela dit, je ne vais pas m'en plaindre, les liens, c'est bon !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !