vendredi 20 avril 2012

Vive le vote utile !

J'ai actuellement une conversation avec des Twittos du Front de Gauche qui me reprochent d'inciter au vote utile.

Or Jean-Luc Melenchon est le premier à le défendre : il dit lui-même qu'avec son élection, il serait le dernier Président de la République parce que système électoral est mauvais et qu'il favorise le bipartisme et donc le principe du vote utile.

Ça s'arrose.

6 commentaires:

  1. Dimanche, on déconne pas ! ... C'est qui qui va à l'école repeindre le portrait du président de la république ? C'est TOUT LE MONDE !

    RépondreSupprimer
  2. Bon.
    ça m'arrache un peu la gueule mais je crois pouvoir dire que je vais voter utile. Moi aussi.
    Et puis basta.
    Pas sûr d'avoir été convaincu, mais je ne veux pas que Sarkozy ait la moindre minuscule des chances d'être réélu. Je veux qu'il s'écrabouille la gueule comme une merde, c'est à dire comme lui et ses teignes garde-chiourmes le méritent depuis presque toujours.

    L'affection de Mélenchon pour la Chine ainsi que sa haine envers les Etats-unis me paraissent douteux (surtout que la Chine cumule en ce moment le plus sauvage des capitalismes lié à une bonne vieille salope de chiourme communiste de dictature de mes burnes).

    De plus, la grande gueule à la méluche me gonfle. Des leçons à tout le monde, avec ce petit menton teigneux.
    Les teigneux et les dirigistes me fatiguent. J'ai connu ça, dans des mouvements, les grandes gueules qui contrôlent et qui ont tendance à écraser voir souvent à imposert, ça finit toujours plus où moins dans des embrouilles pitoyables, soit de personnalité, soit de par le revirement total du programme et de l'idée originelle.
    J'ai pas confiance, simplement. Poutou me parait très gentil mais à 15000 lieux dans son ballon dirigeable, et il s'en fout royalement (c'est tout à son honneur) ; comme tu dis, Nathalie Arthaud devient monstrueuse, avec son visage qui se déchire, on dirait son cousin, Antonin, quand il psalmodiait effroyablement et qu'il n'avait pas sa dose de défonce (Antonin Arthaud/ Théâtre de la cruauté), et à la limite, si je dois encore hésiter demain, ça sera vis-à vis d'Eva Joly, que non seulement je trouve très courageuse, mais également très constructive et crédible.
    Donc, voilà, donc à moins d'un dernier mouvement d'humeur, ça sera Hollande où Joly. Point.

    RépondreSupprimer
  3. Mike , vous me paraissez vous-même un peu grande gueule...alors , moi , je vote pas pour une " gueule " ( Mélenchon ne me plait pas tellement en tant que bonhomme pas plus que Hollande , d'ailleurs ) , je vote pour un programme clair et cohérent ce qui n'est pas le cas du PS avec ses compromissions : M.E.S. , Europe " sociale " libérale etc... Je vote donc pour le FDG après un examen approfondi DES programmes des uns et des autres .

    RépondreSupprimer
  4. Un examen en approfondi par un proctologue ?

    Le SMIC à 1700 euros : des augmentations d'impôts pour payer les braves gens fonctionnaires municipaux.

    Approfondi qu'il disait...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !