samedi 17 mars 2012

Heureusement, il reste Didier Goux

C'est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès d'un des derniers criminel nazis.

Nous présentons nos sincères condoléances aux descendants et à toutes les familles des braves gens qu'il a contribué à exterminer.

8 commentaires:

  1. Je compatis absolument et souhaite une excellente libération à la famille.

    RépondreSupprimer
  2. Prions pour qu'ils ne soient pas tondus à la libération.

    RépondreSupprimer
  3. Il reste Didier Goux ? ... A Sobibor ? Naaaaannnn ! ...

    RépondreSupprimer
  4. Vous êtes cruel de vous moquer de mon chagrin et de mon deuil…

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !