jeudi 9 février 2012

La poignée de main entre Nicolas Sarkozy et François Hollande (CRIF)

18 commentaires:

  1. C'est bien normal d'être poli, cela ne veut pas dire qu'on s'approuve ! ... Pareil pour les avocats de deux adversaires ...Ils se serrent la main, tu vois pas qu'ils se mettent des baffes ! ...

    RépondreSupprimer
  2. PS. J'ai oublié de mettre ça :)))
    Je sais jamais si ne n'ai pas écrit trop sèchement ... Bah si, j'crie pas, juste j'explique ! :)))

    RépondreSupprimer
  3. GdeC,

    Rien... Il y a juste un air de passation de pouvoir...

    Apo,

    Mais non, mais non...

    RépondreSupprimer
  4. Mais qu'est-ce qu'ils vont faire là-bas ?
    Un point pour Bayrou, qui a décliné l'invitation.

    RépondreSupprimer
  5. Marine Le Pen non plus quoi ? N'y est pas allée ? L'a pas été invitée, ptêt...
    La semaine prochaine c'est couscous dansant avec le CRIB (Conseil Représentatif des immams béarnais) et le BOT (Boudhisme Ouvert à Tous)?

    RépondreSupprimer
  6. Bayrou ne pourra pas refuser l'invitations des imams béarnais.

    Peut-être que Bayrou n'a pas été parce qu'il joue le rôle du candidat antisystème...

    RépondreSupprimer
  7. l'organisation de manifestations publiques où les politiques se pressent en rangs serrés pour venir, d'une manière ou d'une autre, déclarer leur flamme à une communauté, m'a toujours dérangé parce qu'il y a, d'une certaine manière une volonté de capter les suffrages de telle ou telle sensibilité », a ajouté François Bayrou.

    « Pour ma part, je pense que la France est une, que ces citoyens sont d'abord des citoyens avant d'être juifs, catholiques, musulmans, bouddhistes, agnostiques ou athées » et « l'assignation publique de dirigeants politiques, invités à ce type de manifestation, ne correspond pas à ma vision de la République ».


    Bayrou dans France-Soir.

    RépondreSupprimer
  8. (Elle avait peut-être un bal en Hongrie, Marine Le Pen...)

    RépondreSupprimer
  9. Suzanne,

    Oui, mais c'est la seule posture qu'il pouvait avoir. Et les discours ont été prononcé comme si le CRIF était le représentant d'Israël en France, pas comme si c'était l'amical des juifs du coin.

    Je ne veux pas défendre, hein ! Je suis un peu l'avocat du diable, vous connaissez ma laïcité légendaire.

    Je pense que Nicolas Sarkozy a fait une erreur en ne déléguant pas Alain Juppé ou, comme les autres années, François Fillon. Il a permis à François Hollande de se poster en égal, voire en remplaçant.


    François Bayrou ne pouvait pas venir, il aurait été considéré comme faisant partie de la bande, ce qu'il veut justement éviter. En plus, il aurait pris le risque que François Hollande se décommande à la dernière minute, il aurait été seul avec Sarko.

    Alors, quels que soient ses arguments dans la presse, je n'y crois que moyennement. En outre, le premier paragraphe que vous citez est une belle connerie : bien sûr que si, il faut aller chercher les suffrages de telle ou telle sensibilité.

    C'est d'ailleurs le fond de commerce de François Bayrou : faire travailler les gens ensemble, l'union nationale et tout ça.

    Ce qui me renforce de le fait que je ne le crois pas sincère.

    Pour le deuxième argument, on pourrait le manier à toutes les sauces ! Par exemple, s'il avait été invité à bouffer par des boulangers : "je pense que la France est une, que ces citoyens sont d'abord des citoyens avant d'être boulangers, bouchers, informaticien, paysan, ouvrier mécanicien, ..."

    "l'assignation publique de dirigeants politiques, invités à ce type de manifestation, ne correspond pas à ma vision de la République" depuis quand la laïcité est de tourner les yeux aux représentants des cultes ?

    (ce qui était scandaleux, c'est quand Sarko a tenté de fédérer les représentants de l'Islam, ce n'est pas le rôle de l'état, qu'ils se débrouillent).

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas: je sais... D'autant plus qu'il y allait avant, Bayrou.
    N'empêche, maintenant, tout ce que font les candidats est symbole ou "signal fort" (hum, je ne sais pas s'il existe du "signal faible"). Je le radote depuis longtemps, c'est la laïcité, ou la façon dont seront abordés les problèmes posés par l'islamisme et l'immigration, qui feront clivage dans cette campagne, même si l'on répète cent fois par jour qu'il y a des problèmes plus importants la faim le froid le chomage l'école et la dette.
    Hollande l'a bien compris, qui veut inscrire la laïcité dans la constitution (sauf qu'elle l'est déjà et qu'il vaudrait mieux ne pas légiférer sur des exceptions, mais bon.) Guéant l'a bien compris aussi, n'est-ce pas.
    Donc, sur ce coup là, Bayrou se dégage avec un certain panache. Manoeuvre, opportunisme, sincérité des convictions ? ça...

    RépondreSupprimer
  11. (ce qui était scandaleux, c'est quand Sarko a tenté de fédérer les représentants de l'Islam, ce n'est pas le rôle de l'état, qu'ils se débrouillent).
    Oui, on voit ce que ça a donné...
    (on pourrait pas avoir un ministre du cul plutôt qu'un ministre des cultes,aussi ?)

    RépondreSupprimer
  12. Putain ! Mon commentaire était vachement long...

    Je ne sais pas ce qui fera clivage pendant la campagne, vous avez probablement raison. Mais Sarko ne fera pas une voix de plus sur ces thèmes. Ce fera clivage, non pas pour faire clivage, mais pour faire diversion, pour qu'on entende pas les propositions des autres et pour que, finalement, les gens n'aillent pas voter, parce que l'abstention est le seul truc qui puisse encore faire gagner Sarko (le coup de 2002, avec 12 "points" d'abstention en plus qu'en 2007 a donné de bons résultats...).

    Ce que doit faire Hollande pour capitaliser les bons sondages, est de se donner encore plus la stature d'homme d'état. Et il s'est montré à égal vis à vis de Sarko.

    Bayrou a eu du panache, soit, je le concède... Mais il a raté sa campagne...

    RépondreSupprimer
  13. C'est moi, où plus je vois ce type, Sarkozy, plus je ressens une sorte de haine ? (alors que je suis très pacifique)

    RépondreSupprimer
  14. Je n'ai pas mis le son mais Sarkozy présentait son remplaçant à l'assemblée non?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !