samedi 5 novembre 2011

Du bon usage de Maman

« Maman » est le nom donné à sa mère par son enfant. Je faisais, hier, un billet à propos des dérives du français et de la langue mais, là, il faut arrêter de déconner, l’heure est grave. J’appelle les blogueurs et les journalistes à se révolter contre tous les individus qui font une utilisation déformée des termes affectifs que l’on utilise en principe pour appeler ses proches.

Je ne supporte plus les gens qui utilisent "Maman" pour désigner la mère des autres (de plus de 8 ans...).

Stop aux collègues qui me disent « Au ! Tu vas voir ta maman, ce week-end ! » Non ! « Je vais voir ma mère. » ou « Je vais voir maman ».

On ne dit pas « ma mamie » mais ma grand-mère. Et on lui dit « Mamie,  tu peux me donner des sous pour aller au bistro ? »

On ne dit pas « ma tata » mais ma tante. Et on lui dit « Tata, tu sais que tu as encore de beaux restes ? »

Nous ne sommes plus chez Jacques Martin ! « Et qu’est-ce qu’elle fait ta maman ? ». Nous sommes entre adultes responsables (heu...).

Cela dit, ça ne va pas m’empêcher de dormir, non plus…

21 commentaires:

  1. Mouarfff !
    Tu es un rigoriste dénué de toute sensibilité , na !

    RépondreSupprimer
  2. Du coup, t'es ni le Tonton ni le Papa de la blogosphère... c'est dommage.

    RépondreSupprimer
  3. On peut plus dire ça qu'on veut, comme on veut, maintenant ? ... Ousque c'est-y qu'on va ! ... Si je s'rais El Camino, j'te dirai : " Et celle-là, tu la veux ? ... pas la peine de chouiner " j'va l'dir'à ma mèèèèère !" ...

    RépondreSupprimer
  4. PS
    Heureusement qu'il nous restera Céline et Faulkner pour parler encore français ...(& anglais ...) comme tout le monde ! ...sans mettre le petit doigt en l'air ! ...

    RépondreSupprimer
  5. Il y a encore plus gnangnan à mon sens : une personne d'un âge plus que certain qui chouigne à la radio en parlant de sa "maman".
    Voilà, je suis une vioque sectaire mais j'assume !
    PS : tu "pressurises" ou tu "pressures" une personne, Nicolas ? Poursuis ton (bon) combat pour la langue française.
    RE-PS spécial Didier Goux : "maman", passé un certain âge, ça ne serait pas un peu "modernoeud" ?

    RépondreSupprimer
  6. Estelle,

    Ben si, probablement.

    Vlad,

    Je sais pas si elle est bonne.

    Apo,

    Viens à la Comete qu'on puisse juger.

    RépondreSupprimer
  7. Bravo Nicolas !
    Je croyais qu'il n'y avait que moi que ça dérangeait.
    Mais si mes grands dadais de neveux
    viennent me dire : " tata, t'as d'beaux restes "
    y vont s'en prendre une ...

    RépondreSupprimer
  8. ça dépend si les autres ils la connaissent ma maman je dis...

    RépondreSupprimer
  9. Solveigt,

    On est plusieurs !

    Gaël,

    Laisse cette pauvre femme qui a un fils indigne.

    RépondreSupprimer
  10. indigne, indigne... j't'en prie nonmého ! :)

    RépondreSupprimer
  11. Bah ! Elle t'a fait avant que tu boives.

    RépondreSupprimer
  12. Vous êtes trop bonne et trop appliquée à votre pauvre maman : elles ne sont point accoutumées, les mamans, à ces aimables douceurs. [Sévigné, 22 sept. 1687]

    RépondreSupprimer
  13. JE SUIS INVALIDE A 80% ET TRAVAILLEUR HANDICAPE A CAUSE DE MA MERE : http://www.cobrazator.com/je-suis-invalide-a-80-et-travailleur-handicape-a-cause-de-ma-mere.html

    RépondreSupprimer
  14. Estelle : c'est modernœud en plein, effectivement ! C'est aussi un des grands "dadas" de Renaud Camus. Lequel assure avoir entendu une fois parler, sur France Culture, de "la maman de saint Augustin"…

    RépondreSupprimer
  15. Norby,

    Tu peux continuer à chercher des contre exemples...

    Didier,

    Ah, vous voila, vous ! Il est temps.

    RépondreSupprimer
  16. Y'en a à la pelle, C'est juste que ça ne date pas d'hier. Je suis comme toi, ça ne m’empêche pas de dormir.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !