mercredi 12 octobre 2011

Abandonner le combat politique ?

J’ai choisi de ne pas parler de la primaire sur PMA, ce matin. Je suis las…

Pourtant, ça continue. Les partisans de Martine Aubry continuent à la défendre. Ceux de François Hollande soutiennent leur préféré.

Pendant ce temps, Jean-Luc Mélenchon a récupéré la lettre de Arnaud Montebourg sous l’œil goguenard des militants du Front de Gauche qui n’ont pas compris que Méluche avait choisi de s’installer à vie dans l’opposition alors que Nono tente de faire bouger le principal parti de gauche.

Ainsi va…

Je suis las parce que j’ai le sentiment qu’on ne peut plus rien dire ! Hier, dans les commentaires de mon billet batave, j’ai eu ce commentaire d’Olympe : «   Il est temps que les primaires se terminent, ton idolâtrie envers FH t'égare. Ca va être difficile après ces derniers billets de vanter les mérites de MA. »

De la part de quelqu’un qui a choisi Martine Aubry pour la seule raison que c’est une femme, sans même s’occuper du programme ou de la probabilité qu’elle puisse remporter la Présidentielle, me faire traiter d’idolâtre est amusant.

Ainsi, dès qu’on se lance dans une campagne, on devient idolâtre, groupie, … Ceux du « camp d’en face » représentent fatalement le bien, ils ne sont pas fanatisés, ont des raisons objectives de voter pour une personne, d’ailleurs ils ne votent pas pour une personne mais pour ses qualités, son projet, …

« . Ca va être difficile après ces derniers billets de vanter les mérites de MA. » Ca va surtout être difficile pour Martine Aubry de reprendre la tête du Parti Socialiste et de devoir défendre la candidature à la Présidentielle de François Hollande après avoir dit qu’il représentait la gauche molle et autres joyeusetés.

Ce qui a de plus drôle, c’est qu’un blogueur n’a même plus le droit de dire le dixième de ce que disent les candidats.

Olympe faisait récemment un billet pour expliquer son choix pour Martine Aubry. Ce billet a été RT hier par Anne Hidalgo, soutien de Martine Aubry. Olympe aurait-elle vu ses ailes pousser ?

Elle y présentait cette photo des Chefs d’Etat Européens, avec effectivement peu de femmes (cinq, je crois). C’est embarrassant.

Pour ma part, je préfère prendre le risque de ne pas avoir une femme de plus plutôt que d’avoir le même représentant de la France.

Je ne suis pas idolâtre. Je pense à la victoire de la gauche. Parce que ça n'est pas, non plus, avec une victoire de la droite, que la cause du féminisme va avancer.

Et quand on a pour seul argument que l'autre est "idolâtre", je ne vois pas l'intérêt de militer.

29 commentaires:

  1. "Ainsi, dès qu’on se lance dans une campagne, on devient idolâtre, groupie, … Ceux du « camp d’en face » représentent fatalement le bien, ils ne sont pas fanatisés, ont des raisons objectives de voter pour une personne, d’ailleurs ils ne votent pas pour une personne mais pour ses qualités, son projet, … "

    ---> Tu me permettras que je fasse suivre ce paragraphe qui exprime terriblement ce que je ressens...

    Très bon billet (personnel en tous cas, ça se sent)

    RépondreSupprimer
  2. Comment te dire que je suis tout à fait d'accord avec toi. Parfois, j'utilise ce termes car je ne la connais pas assez, Olympe est extrème.
    La guerre n'amène que la guerre.
    Les fanatiques de tout bord sont et resteront la gangrène de la démocratie.

    RépondreSupprimer
  3. bon je ne voudrais pas casser l'ambiance les gars mais tout de même le combat politique c'est sur le terrain que ça se passe en tant qu'élu ou membre d'asso mais guère dans les blogs et sites web.

    j'dis ça j'dis rien (smiley hein)

    RépondreSupprimer
  4. FalconHill,

    Merci. Tu peux piquer.

    N.B. : Pas personnel, j'aime bien Olympe. Je théatralise un peu...

    Scorpeix,

    Comme je disais à FalconHill, j'aime bien Olympe, elle sur-réagit juste un peu...

    Mais tu as raison. Les fanatiques empêchent la discussion et oublient toute objectivité.

    RépondreSupprimer
  5. Calmons nous, tout cela était prévisible, dans quelques semaines nous n'y penserons plus... L'objectif reste de battre Sarkozy...

    RépondreSupprimer
  6. Melclalex,

    Je suis blogueur. Point barre. Tu n'as pas répondu au billet.

    Stef,

    Mais je suis calme, ce billet est sur une annexe, pas sur PMA, et vise justement à "dénoncer" le comportement irrationnel de certains.

    Cela dit, l'objectif de certains, n'est pas de battre NS, voir l'intro de mon billet où j'évoque les supporters de Méluche.

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas: que ça vous plaise ou non, une part importante des votes Royal vs Sarkozy était due au fait que c'était une femme. Et pour Obama, un Noir.
    J'arrive à comprendre ce choix quand il vient en bout de liste. On hésite entre Lolo et Lolette, et on choisit finalement Lolette parce que, allez, après tout c'est une femme.
    Mais poser l'à priori "je voterai pour une femme", ou pour un Noir, ou pour un breton...
    Moi, j'aurais bien dit "je voterai à priori pour un de ceux qui n'ira pas chez Drucker ou Ruquier, mais...
    Yen a pas.

    RépondreSupprimer
  8. Suzanne,

    Ca se discute. Il y a aussi un tas de gens qui ne sont pas prêts à voter pour une femme.

    Mais c'est bien un "a priori" que pose Olympe.

    S'il y a un deuxième tour entre Marine Le Pen et François Hollande, je ne sais pas ce qu'elle va faire. Voter en se bouchant le nez ?

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas: mauvaise foi ! (vilain garçon!) Elle a écrit: je voterai pour une femme sauf pour Marine Le Pen.

    RépondreSupprimer
  10. Oups.

    Et Christine Boutin ? Et Nadine Morano ?

    RépondreSupprimer
  11. "un tas de gens qui ne sont pas prêts à voter pour une femme."
    ça, je ne crois pas. Pas des tas de gens. Je crois que les électeurs s'en fichent de plus en plus en réalité.
    Il y a une majorité de femmes dans les mairies. Et là, ce sont bien les électeurs de base qui élisent les maires. De même, la majorité des français s'en fiche de subir une opération du coeur par un chirurgien homme ou femme, de monter dans un avion piloté par un homme ou une femme, etc.
    Quand la pédégère d'Areva avait déclaré: je préfère embaucher une femme plutôt qu'un homme et un Noir plutôt qu'un Blanc, ça avait été mal reçu.
    Les arguments politiciens ressassent des vieux clichés qui ont de moins en moins cours dans la réalité. Le FN a choisi une femme pour le représenter, et les parisiens un homosexuel déclaré. Ni l'une ni l'autre n'ont été élu parce qu'ils étaient femme, ou homo.

    RépondreSupprimer
  12. Mais, arrêtez vos méchancetés avec Olympe, hein ! (vilain petit macho bataviddolâtre vexé)

    RépondreSupprimer
  13. Suzanne,

    Je ne sais pas... J'espère que vous avez raison, mais je ne crois pas (quand je dis "un tas", c'est une façon de parler, mais 1% suffit à perdre une élection).

    Je ne suis pas vexé, bordel, mais furibard. Les défenseurs de MA deviennent comme ceux de SR : ils passent leur temps à attaquer mais refusent toute critique pour des arguments bidons. 2007 n'est pas loin...

    RépondreSupprimer
  14. Nicolas: Aubry et Hollande sont-ils si différents, politiquement parlant ? ce que je comprends des déclarations d'Olympe, c'est qu'elle votera à gauche, et qu'entre deux candidats de gauche elle choisira une femme s'il y a en a une. ça vous énerve que tout le monde ne fasse pas le calcul "qui sera le mieux placé face à Sarkozy", mais choisisse son candidat préféré. Après, ce sont Mélenchon et Chevènement qui vont vous énerver parce qu'ils vont risquer de faire capoter le PS.

    RépondreSupprimer
  15. Suzanne,

    Arrêtez de défendre Olympe.

    Je ne suis pas intervenu dans les commentaires d'Olympe pour critiquer sa position, je n'ai pas fait de billet pour dénoncer.

    J'ai juste dit qu'avec ce genre de position, elle est assez mal placée pour juger de mon idolâtrie...

    Pour le reste, ce qui m'énerve, c'est de ne pas avoir le droit de dire qu'il serait bon de choisir le client qui a le plus de chance de gagner. Mais j'écoute aussi les positions des autres.

    Vous parliez de Chevènement, par exemple, je suis probablement un des blogueurs qui l'écoute le plus (le Maire de Bicêtre étant le Président du MRC, je lis tous les discours...). Mais oui, il m'énerve, contrairement à Melenchon qui a annoncé la couleur et qui a une place légitime dans l'échiquier politique, "descendant du PC". Quand les partis qui vivent de la bonté du PS se présentent contre lui, ça m'énerve. Au moins Baylet a participé aux primaires.

    RépondreSupprimer
  16. Suzanne,

    Je viens de lire le dernier billet de Bertrand Delanoë dont vous parliez plus haut (mais ça n'a rien à voir). Il soutient Martine Aubry.

    Ca m'a rappelé un tweet de Gérard Filoche, d'hier soir, qui soutient Martine Aubry depuis le départ mais disait que le programme économique de Arnaud Montebourg est bien meilleur.

    Pourquoi, dans ces conditions, soutenir Martine Aubry et brailler que son programme économique est mauvais ?

    Ce qui m'énerve, c'est le comportement pas rationnel des gens qui font de la politique.

    Delanoë soutient Aubry alors que Hollande soutenait Delanoë au congrès de Reims contre Martine Aubry. Ce dont je me fous.

    Mais j'aime bien les gens qui ont de la suite dans les idées et qui peuvent affirmer une ligne politique claire.

    RépondreSupprimer
  17. Nicolas, pour la ligne politique claire, dur de suivre avec le PS... (Peillon qui aura fait Montebourg, Royal, maintenant Hollande... Filippetti qui aura navigué pareil, Delanoé donc, etc, etc, pas facile à les suivre tous).

    Et je ne parle que des politiques...

    (enfin, on rigole)

    RépondreSupprimer
  18. FalconHill,

    C'est une des raisons qui me fait apprécier Hollande, c'est qu'il a réussi à tenir le PS malgré toute ses divisions.

    C'est aussi un truc qui m'énerve : il est critiqué pour ça. C'est d'ailleurs quand il est parti que le PS a failli exploser avec le départ de Méluche...

    On lui reproche la décision du PS de 2004 (à propos du referendum de 2005) alors qu'elle a été validée par la majorité du PS. On lui reproche ensuite d'avoir laissé Fabius faire campagne pour le non, contre le choix des militants. Comme s'il avait pu mettre Fabius en prison. Fabius qui soutient maintenant Aubry qui était pour le traité.

    Droit dans leurs bottes, ces gens là ?

    RépondreSupprimer
  19. Nicolas, une autre critique m'amuse en ce moment : ceux qui critiquent FH d'avoir mené une campagne propre, finalement assez digne, et de s'être "mis au dessus de la mélée" pour éviter les petites phrases assassines qui n'apportent rien...

    Vive la politique...

    RépondreSupprimer
  20. Moi, je vais voter Hollande, parce qu'entre une femme et un homme, je préfère quand même voter pour un homme. Je suppose que dans ce sens là, ce n'est pas permis...

    RépondreSupprimer
  21. Tant que ce n'est pas par idolâtrie !

    RépondreSupprimer
  22. @nicolas : oh ben alors mon ptit gars faut pas être ultra-sensible comme ça... (ou plutot si mais bon : la transparence nous tuera). j'ai pourtant dit, comme elle le souligne plus ou moins la même chose et pourtant tu ne me tacles pas ! Certes, je n'ai pas employé le mot qui fâche... Mais tapes plutôt sur moi : ce n'est pas bien de taper joli joli de taper sur une femme, hein ! ;)

    RépondreSupprimer
  23. Je suis d'accord avec Nicolas, elle veut l'égalité. En plus, je ne suis pas sûr de gagner si on en vient aux points. Les femmes sont violentes quand elles le veulent. Je rappelle qu'il y a des maris battus.

    RépondreSupprimer
  24. Le féminisme n'a aucune crédibilité, arrêtons de nous arrêtez sur leurs actes, on va y perdre un temps fou...

    RépondreSupprimer
  25. Scorpeix,

    Les pauvres !

    Val,

    On ne s'arrête rien. Elles ont de la crédibilité et, dans le fond, raison sur plein de point, notamment les différences des salaires et les problèmes de représentativité aux postes à responsabilité.

    RépondreSupprimer
  26. J'ai lu mais je ne suis pas d'accord avec François Hollande et sa possibilité de gagner face à Sarkozy !
    Ça ne m'empêchera pas de t'offrir une bière plus tard ! :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !