mercredi 14 septembre 2011

Positionnement cc @marcvasseur

« Franchement je te trouve toujours assez véhément sur Ségolène. Et globalement les blogueurs sur-réagissent dès qu'un candidat parle de l'autre. Cela ne me semble pas être d'une violence dingue ce qu'à dit Ségolène. Et tout a fait dans le thème de ces primaires. Moi je pense même que les coups ne sont pas assez lâchés, ce qui va peut-être couter cher aux deux favoris qui pourraient etre taxés d'étouffer le débat. Et toi-même tu sembles ne pas exactement savoir pourquoi tu choisis Hollande (au delà du fait qu'il soit 'en position'), donc c'est important que chacun se positionne par rapport à l'autre. Bref, entre Obama et Clinton c'était autrement plus violent, et aujourd'hui ça ne les empêche pas de bosser ensemble. »

Tel est le commentaire que me laisse Marc au billet de l’autre jour, quand je critiquais Ségolène Royal à propos de ses sorties à propos de Martine Aubry et François Hollande. La réponse que je pourrais lui faire serait trop longue : l’occasion de faire un billet.

« Franchement je te trouve toujours assez véhément sur Ségolène. » Oui. J’avoue. Je t’invite à lire le quotidien gratuit Métro, ce matin, qui rappelle le phénomène de la « Ségosphère ». C’est irritant. Ségolène Royal irrite, c’est ainsi, mais c’est un handicap sérieux pour gagner une présidentielle. En outre, les journalistes aiment bien mettre ses saillies en avant. Alors, je rappelle chacune de ses phrases qui m’irrite et qui irrite l’électeur.

« Et globalement les blogueurs sur-réagissent dès qu'un candidat parle de l'autre. » Les blogueurs ne sont rien. Je vais néanmoins botter en touche : je suis censé soutenir François Hollande. Il ne dit rien à propos des autres candidats ou presque. On va presque jusqu’à lui reprocher. J’ai vu deux fois hier des allusions au fait qu’il menait un combat de Présidentielles et pas de Primaires. Ca ne veut strictement rien dire.

Cela dit, on entend ni Manuel Valls, ni Jean-Michel Baylet. Arnaud Montebourg ne dit pas de mal. Il reste donc Martine Aubry et Ségolène Royal… Martine Aubry n’ayant pas beaucoup de soutiens parmi les blogueurs et les twittos, la balance penche fortement.

« Et toi-même tu sembles ne pas exactement savoir pourquoi tu choisis Hollande (au delà du fait qu'il soit 'en position') ». Je sais parfaitement pourquoi je choisis Hollande, je l’ai dit en commentaire chez toi. Outre le fait que je suis totalement en phrase sur chacun de ses propos (voir le billet que j’ai fait après notre rencontre, mardi soir), non seulement il est « en position » mais c’est bien le seul. Il n’empêche que comme tous mes camarades, je me rangerai derrière le candidat sorti des urnes.

« C'est important que chacun se positionne par rapport à l'autre » : oui. Sur le plan politique. Madame Royal s’est contenté de dire que Martine Aubry n’a gagné aucune élection (elle a oublié la Mairie de Lille…)  et que François Hollande n’a jamais rien fait. Ca n’est pas un positionnement, c’est un dénigrement et ça ne lui rend même pas service. Elle irrite…

« Entre Obama et Clinton c'était autrement plus violent, et aujourd'hui ça ne les empêche pas de bosser ensemble. » Oui, et ?

Nous ne sommes pas aux USA.

4 commentaires:

  1. Il n'empêche que François Hollande n'a jamais rien fait.

    RépondreSupprimer
  2. Au moins il n'a pas fait de connerie.

    RépondreSupprimer
  3. En fait c Mauroy qui a fait campagne après 30 ans de mairie pour que Aubry lui succède... ce qu'il faut savoir, c qu'il a quand même gardé pdt 6 ans un bureau pour la contrôler au cas ou !! c même lui qui pilotait en direct le développement de l'agglo transfrontalière avec la belgique...

    Quant à Montebourg et Valls... ils critiquent aussi les 2 favoris... plus que ne l'a fait Royal d'ailleurs... mais bon... tu t'en fous, vu que Royal est bête et méchante

    @+

    RépondreSupprimer
  4. Toyan,

    Personne n'entend Montebourg et Valls...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !