mardi 5 juillet 2011

Vive les flux libres !

Je viens d’avoir une éternelle discussion avec Denis, dans les commentaires de ce billet de Gauche de Combat à propos des flux RSS. Denis pense que les flux RSS doivent être tronqués pour obliger les gens à venir sur le blog. Moi, je trouve que ça fait chier le type qui lit les blogs dans un agrégateur et que tronquer les flux a un tas d’inconvénients que je ne vais pas énumérer ici.

Il y a juste un argument de Denis qui me fait rigoler et qui montre à quel point des gens peuvent inverser des raisonnements : « Même si le nombre d’utilisateurs des flux Rss tend à s’étendre, il n’est pas majoritaire chez nos lecteurs. »

Relisez cette phrase trois fois pour bien comprendre ce que veut démontrer Denis. En résumé (plus long que l’exposé) : une majorité de nos lecteurs ne connaissent pas les flux RSS, ils viennent lire les billets dans les blogs.

On est d’accord ! Mais s’ils ne connaissent pas les flux RSS, qu’est-ce qu’on en a à cirer, alors, de connaître la tête des flux RSS ? Avoir des beaux flux RSS est là pour ceux qui s’y intéressent…

Par ailleurs, Denis nous indique qu’il a vu l’impact de la troncature des flux sur la fréquentation de son blog. Evidemment, les gens qui lisent par RSS ne peuvent plus lire et son donc obligés d’aller sur le blog pour lire. Si ça les fait chier (ou si, comme pour moi, le réseau du boulot bloque les sites politiques), ils ne lisent pas. Il est donc fort probable que tronquer les flux permette bien une hausse du nombre de visiteurs du blog mais une baisse du nombre de gens qui lisent réellement les billets.

D’ailleurs, la plupart des blogs politiques à forte audience ont des flux totalement libres. C’est le cas, par exemple, de mes potes Agnès, Juan et Seb. C’est aussi le cas de la plupart des blogs geeks connus qui gagnent un peu d’oseille avec leurs blogs…

La fréquentation des blogs politiques n’est pas réellement du à la forme du flux mais à l’actualité. Mes blogs ont très bien marché en mars et en mai, respectivement grâce aux polémiques à propos du Front National dans les cantonales, pour le premier mois, et pour l’affaire DSK pour le joli mois. Par contre, en avril et juin, ils ont fait des bides. D’une manière générale, prévoir la fréquentation d’un blog politique est assez aléatoire. Par exemple, ce matin, mon billet d’hier soir à propos des 35 heures est très lu, j’ignore pourquoi, mais cette journée pourrait être une des meilleurs du mois…

Mais développer des théories est assez facile.

Je n’ai qu’une théorie : quand les flux sont tronqués, ça risque d’emmerder des lecteurs. Ce seul argument me suffit à prendre une décision.

10 commentaires:

  1. Il y a un autre aspect que j'ai eu l'occasion de développer sur VM. Sur WordPress, les flux partiels ne comprennent pas d'erreur lorsqu'ils sont parsés. Et du coup, l'indexation réalisée par les spiders est plus sûre. Le blog en sera d'autant plus visible dans les index des moteurs et des agrégateurs.

    Le flux de VM ne comprend aucune erreur. Il est rapide à parser. Et, ça, c'est un critère qui n'est pas à négliger.

    Je n'ai jamais prétendu, nulle part, à construire de théorie sur ce sujet. Pour ma part, j'ai fait des choix. J'ai comparé. Je suis revenu en arrière. Tu as les tiens. Ils sont tout autant respectables. Dans la discussion sur le blog de GdeC, j'ai tenu à apporter un autre son de cloche.

    Je tiens enfin à préciser - désolé d'être long - qu'il existe un service pour contourner ce problème de flux partiels. Et si tu veux lire les flux complets des blogs, tu disposes de ce service remarquable, limité aux 10 derniers billets. Cela permet à chacun de choisir, non ?

    RépondreSupprimer
  2. Denis,

    Je me fous d'indexer les flux tronqués, les recherches doivent aboutir sur les billets complets. S'il y a moins de chose dans les flux, les moteurs de recherche trouveront moins de trucs.

    Je pense que blogger sait satisfaire les besoins de sa maison mère, google.

    Un internaute ordinaire ne sait même pas ce que veut dire "parser un flux". Ce que je sais c'est dès que j'ai cliqué sur "publier", mes billets apparaissent nickel dans l'agrégateur, avec la présentation que j'ai choisie.

    Enfin, je ne veux pas utiliser un service : ce n'est pas MON problème si je ne peux pas lire TON flux. Ce n'est pas au lecteur de faire le travail, mais au taulier.

    J'ai suffisamment de blogs à lire... Je ne suis abonné qu'à très peu de blogs avec les flux tronqués (les leftblogs "par principe", GdeC pour "sceller notre réconciliation" et quelques copines chez over-blog parce que ce sont des copines).

    RépondreSupprimer
  3. Trop bien, cet été, je tente l'indexation réalisée par les spiders à base de flux parsés, ça me parait suprêmement cool, comme sport de glisse !!!
    Nouveau, comme discipline ? (pas possible que ça m'ait échappé autrement)

    RépondreSupprimer
  4. @mike

    Ce n'est pas parce que tu fais semblant de ne rien y comprendre que ce que je dis est complètement con.

    RépondreSupprimer
  5. MHPA,

    Passé la plaisanterie, tu mets le droit sur un vrai problème. Beaucoup de blogueurs sont geeks et sont persuadés que tout le monde l'est.

    Par exemple, je ne vais pas utiliser le machin que me conseille Denis, parce que, si je le fais, je vais oublier qu'il y a un problème avec les flux tronqués. Denis s'est dit "le problème est facile à résoudre", les autres peuvent le faire.

    Je n'ai RIEN sur mon blog (à part le machin Scoop.it dans la colonne de gauche, mais uniquement en test) qui ne soit pas accessible à un blogueur qui découvre ce milieu parce que je tiens à ce que mes blogs restent ainsi.

    Et c'est beaucoup plus facile, pour moi, de motiver les autres blogueurs en faisant croire que je n'ai aucune compétence (je suis responsable de serveurs informatiques, dans la vraie vie).

    RépondreSupprimer
  6. Très bon billet, très bonne conclusion...
    (qui amène à prolonger la discussion autour d'une valeur commune...)

    RépondreSupprimer
  7. Au merde, je t'avais oublié, je pars du boulot dans trois minutes, mais il m'en faut 35. Tout ça parce que j'ai fait un long billet dans le blog geek. Il pourrait te plaire... en attendant...

    RépondreSupprimer
  8. Denis,
    Non je suis sérieux, je ne apte rien.
    Comme le sait si bien Nicolas, il y a à peine deux ans je ne savais à peine allumer un ordi, alors il est vrai que les termes techniques me dépassent carrément et que je préfère en rire.

    RépondreSupprimer
  9. En tous les cas, bien que je n'y comprenne rien et que je n'aie rien d'un geek malgré mon blogage intempestif, je vais attendre tranquillement de voir si les théories des uns et des autres sont justes : vais-je ou non perdre ou gagner des lecteurs au bout d'un délai raisonnable ? je vais faire l'esssai et je verrai bien. Moi, je suis Saint Thomas pour beaucoup de choses. Car, comme MHPA, cette histoire de flux parsé, cela me passe par dessus la frange...

    RépondreSupprimer
  10. GdeC,

    On ne pourra rien voir, je crois. L'été va arriver, ça va baisser. Google Panda va arriver en France, ça va tout modifier, alors l'impact de la libération des flux...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !