lundi 11 avril 2011

Cascadeur, c'est un métier

Un collègue m’ayant signalé qu’on tourne un film dans la rue, j’ai pointé mon nez. Effectivement, la rue était fermée à la circulation et des gens s’agitaient au carrefour qui n’était pas en grève – sous les pavés, la plage.

La CX a alors démarré roulant à vitesse moyenne, de l’ordre de 40 km/h, suivie de peu par une R21 plus récente. Au carrefour, une vieille BMW est passée, roulant à peu près à la même vitesse, est arrivée perpendiculairement et est passée entre les deux.

En allant acheter mon sandwich du midi, les braves gens étaient encore là. Je n’avais assisté qu’à une répétition, une sorte de minutage. La BMW était au milieu du carrefour avec l’avant tout défoncé. La CX était plus loin, sur le trottoir, avec la portière avant défoncée comme un vulgaire capot de BMW.

On ne se rend pas compte, mais cascadeur c’est un métier ! Minuter à la seconde près (!) un accident, ce n’est pas simple.

Surtout qu’ils ne doivent pas avoir beaucoup de vieille BMW et de CX en stock.

6 commentaires:

  1. si t'avais pas perdu ton temps à le rendre t'aurais pu jouer avec eux au volant de ton cabriolet :)

    RépondreSupprimer
  2. Quel fainéasse ! Il commente deux billets en un, maintenant...

    RépondreSupprimer
  3. On en revient à ce que je disais : fainéasse.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !