samedi 19 mars 2011

Hommage à ceux qui partent fâchés de mon Facebook

J’aime beaucoup l’application qui me permet de suivre mes « amis » dans Facebook, ceux qui partent, ceux qui arrivent, … Et j’adore les gens qui se fâchent pour des raisons inconnues (je ne fais rien dans Facebook à part balancer mes billets de blog et raconter des conneries chez Gularu car pour une raison que j’ignore, c’est toujours ses statuts et autres publications qui arrivent en tête de ce machin).

Cela dit, si je ne fais rien dans Facebook, ils n’ont aucune raison de me suivre, pensée inverse que je me fais également quand je supprime mes abonnements Twitter à des inactifs… : ne publiant rien, ils ne polluent pas ma TL.

Il est amusant d’étudier chaque cas un par un.

Les partants :

Rocio : je crois que c’est (ou c’était) la copine d’un ancien loufiat de la Comète, que j’ai vue trois ou quatre fois en tout. Je m’en fous.

Nathalie : je suppose que c’est la nièce ou la sœur d’un de mes vieux copains de bistro, dont je parlais souvent dans le blog. Je m’en fous.

Maria : je crois que c’est la femme du patron d’une fabuleuse startup française qui enfile les perles. Je m’en fous moins, ça m’interpelle.

Brahim : c’était le patron d’un ancien bistro de Bicêtre. Je ne m’en fous pas mais je suppose qu’il a fait une erreur de manipulation ou qu’il ne comprend rien à Facebook.

Tueursmachins : c’est une casse couille qui trolle les blogs de gauche et je suppose que c’est moi qui ai mis fin à nos relations. Ouf.

Hervé Roumagère : je ne sais pas de qui il s’agit donc je m’en fous. En fait, je sais, je crois que c’est un des gugusses qui supporte le club de handball à Loudéac, probablement un proche du PS local. Bizarre qu’il me raye des cadres…

Sandra : je ne sais pas de qui il s’agit, visiblement d’une copine blogueuse ou surtout twitteuse. Il faudra que je regarde. Dans le fond, je m’en fous, mais j’aimerais bien savoir pourquoi.

Collectif : c’est le dernier en date et qui motive mon billet. C’est une association proche de la gauche à Loudéac, de l’opposition municipale, je suppose, qui m’envoie souvent des mails, probablement en souhaitant que je relaie dans le blog, je ne sais pas. Je m’en fous totalement mais ça m’étonne qu’un machin militant vire des « amis ». Ils sont cons, à gauche.

Occupons nous des nouveaux, pour leur dire bonjour.

Nadia : c’est une militante du PS, je crois, que j’ai souvent croisé, donc je lui ai fait une demande « d’amitié ».

Fabrice : c’est un type que j’ai connu il y a une petite trentaine d’années et que j’ai côtoyé pendant une dizaine ou une quinzaine d’années dans une association (celle où j’ai connu l’andouille).

Yann : là, je suis sec.

Nicolas : c’est un gars qui travaille dans une société dont il m’arrive de parler dans les blogs et qui résout mes problèmes techniques pour éviter que je fasse des billets rageurs. De mémoire, je l’ai rencontré une fois, à une soirée organisée par sa boite.

Laurent : c’est une erreur. Quand je l’ai croisé dans Facebook j’ai confondu avec Laurent Grandsimon, sympathique blogueur. C’est à l’instant, en préparant ce billet, que je me suis rendu compte de mon erreur. Je suis con. "Mon" Laurent a un autre nom dans Facebook.

Claude : c’est un ancien habitant de Bicêtre à qui j’ai fait une demande, il y a assez longtemps, mais il ne maîtrise pas Facebook, visiblement.

Faistoibelle : je suis sec. Une blogueuse, probablement.

Aymeric : un twittos (et blogueur) que je croise à l’occasion. Je me rends compte à l’instant que je n’étais pas abonné à son blog. Affreuse erreur. C’est réparé. Tiens ! Dans la blogroll de PMA.

4 commentaires:

  1. Je préfère pas savoir qui quitte mon FB, moi. Tu t'en fiches ? Ah.

    RépondreSupprimer
  2. Totalement. Les amis sont dans la vraie vie. Tu peux y revenir, je ne te sens pas désespérée.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !