mardi 18 janvier 2011

Tiens ! Une étude à propos de l'influence d'Internet sur la politique

Parce que mon blog politique y est cité, je suis tombé sur une étude à propos de l’influence d’Internet sur la politique.
« Le principal danger réside dans le fait que les hommes politiques ou les partis ne sont pas les seul à diffuser de l'information sur internet. Par exemple, il existe de nombreux blogs ou sites web politiques d'internautes indépendants. Ceux-ci donnent leurs opinions sur plusieurs aspects de la vie politique française. La diffusion de ces informations n'étant pas contrôlée par les acteurs politiques qu'elles mettent en cause (en bien ou en mal), elle représente un danger potentiel. Il est donc important pour les politiciens de diffuser sur leurs propres supports de communication des informations qu'ils ont vérifiées car ils risquent de se faire rapidement discréditer par cette concurrence en ligne.
  • jegoun.net, le blog "Partageons mon avis" d'un blogueur indépendant
  • Rue89, le site d'information »
Je suis parfaitement indépendant et j’arrive même à me servir mes demis tout seul quand le serveur est occupé.

Ces considérations méritent quelques précisions…

Mon blog politique reçoit environ 700 visites par jour, c'est-à-dire rien d’une part par rapport à Rue 89 et d’autre part par rapport aux blogs de personnalités politiques, lus par des membres des partis politiques, des journalistes, des électeurs de la circonscription. A une époque, Alain Lambert en avait une cinq fois plus grosse que moi.

Par ailleurs, mon blog (comme celui de tous les blogueurs indépendants comme moi ou presque) sont lus par des gens fortement politisés, généralement de mon bord. Dans ce contexte, on ne peut pas dire que la diffusion de mes billets « représente un danger potentiel ».

On ne peut pas comparer un blog indépendant comme le lien avec le blog d’une personnalité politique qui est un outil de communication. Les gens arrivent dans mon blog en cliquant par hasard sur des liens ou parce qu’ils font partie des abonnés. Les gens qui vont sur le blog d’Alain Lambert cherchent « Alain Lambert » dans google.

L’influence n’est pas la même et ce n’est pas demain la veille que les politiciens vont « se faire rapidement discréditer par cette concurrence en ligne. »

N.B. : Le titre de mon billet est à chier. Je fais ce billet parce que j'estime que les précisions doivent être apportée mais je ne sais pas qui est l'auteur de l'étude, ne lui tombez pas dessus ! D'autant qu'il n'est pas sur un blog.

13 commentaires:

  1. classe la glouare toussa

    ces études sentent le retour des élections (de 2012), tu vas finir célèb' comme Le Meur :)

    RépondreSupprimer
  2. Dominique,

    Reste.

    Gaël,

    Elles sentent surtout le retour de 2007 : le foirage complet.

    RépondreSupprimer
  3. oui... 2007.. était ce mieux que 2002, je me tate... :)

    RépondreSupprimer
  4. C'était pareil. L'échec. Ségo a encore dit ce week-end, "moi, j'étais au second tour". Qu'est-ce qu'on en a à cirer.

    RépondreSupprimer
  5. je la sens vraiment mal cette prochaine presidentielle... heureusement qu'avec l'influence de nos blogs on va pouvoir changer toussa :)

    RépondreSupprimer
  6. Pas ce soir, j'ai bistro. Tu peux contacter Aliciamachin ?

    RépondreSupprimer
  7. et voilà tu redeviens taquin :)

    RépondreSupprimer
  8. Que veux-tu ? Elle a déjà échappé à un nouveau billet en une de PMA...

    RépondreSupprimer
  9. tu es magnanime, et elle t'en sait gré, sans le savoir (moi aussi d'aileurs, j'aime pas les blogowars sauf celles pour de rire)

    RépondreSupprimer
  10. Bordel !

    Cette étude a été réalisée par un lycéen de 3ème, non ?

    Je ne vois vraiment pas ce que quelqu'un peut tirer comme conclusions à partir de banalités pareilles.

    Allez, on lui donne 6/20 ?

    RépondreSupprimer
  11. C'est bidon en effet non ? Pas de conclusion, on ne sait même ce qu'il compterait faire de Jegoun

    RépondreSupprimer
  12. Gaël,

    Au fait, il y en a de moins en moins, non, des blogowars ?

    Cuicui, Dominique,

    Relisez la dernière phrase de mon billet, où je dis "ne lui tombez pas de dessus". Nous autres, nous baignons dans la blogosphère, l'auteur de l'étude n'a pas les moyens de connaitre nos compteurs de visites et autres...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !