lundi 25 octobre 2010

C'était Patrick

Il avait une soixantaine d’années, il était grand (1m85 ?), mince et avait les cheveux blancs et très longs. C’était un des personnages qui trainaient dans les bistros de Bicêtre. Je l’avais repéré, déjà, il y a quelques années, avec se dégaine spécifique puis je l’avais croisé, à la Fête de l’Huma, en 2005, je crois.

Alors, nous nous disions bonjour, c’est tout. Je n’ai jamais discuté le bout de gras avec lui. Il parlait très peu, d’ailleurs, aux autres clients mais ne manquait pas de payer un verre à la mère de Corinne, discrètement, quand Corinne était partie faire les courses.

Un jour de cette semaine, il est mort pendant son sommeil. « Ils » l’ont retrouvé chez lui. Il a été enterré vendredi et je l’ai su samedi.

C’était Patrick.

10 commentaires:

  1. Oui. Une silhouette qui disparait.

    RépondreSupprimer
  2. zut, c'est toujours un sale coup :-(

    RépondreSupprimer
  3. Béa,

    Ouais. Le pire c'est qu'on ne s'y attendait pas. Quand je parle de mes petits vieux qui meurent, c'est la routine. Lui n'était pas vieux.

    RépondreSupprimer
  4. merde alors, mourir pas trop vieux dans son lit. Qu'il repose en paix.

    RépondreSupprimer
  5. RIP.
    Les gens discrets meurent en silence…
    :-|

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !