lundi 20 octobre 2014

Le plug de la vraie gauche neo libérale

Un camarade mal intentionné ou oubliant que je peux faire un billet à partir de rien me fait suivre ce texte au sujet du fameux plug anal Place Vendôme :
http://lenouveaucenacle.fr/pluggate-la-societe-neoliberale-contestee

Je vais le résumer ou, plus exactement, dire ce que j'en retiens. 

Les andouilles de gauche voulant à tout prix défendre la culture arrivent à considérer n'importe quoi comme une œuvre d'art. Ils contribuent ainsi à donner de la valeur à ce genre de cochonnerie permettant ainsi à des loustics de se livrer à du commerce, de la spéculation et tout ce genre de trucs qui puent du cul. Ils favorisent le néo libéralisme, c'est ballot. 

J'ajouterais qu'ils ne font que défendre ce néo machin et pas le vrai libéralisme qui aurait tendance à privilégier les vrais talent mais cela est bien compliqué. 

Martine Aubry est encensée dans Twitter depuis hier. Rappelons qu'elle voulait augmenter le budget de la culture de 30%. Pour payer des plug anaux pour enrichir des artistes ?

Les électeurs auront été ravis d'apprendre que la vraie gauche soutenait cette connerie. Il est vrai que les pue-la-sueur sont assez peu sensibles à l'art et qu'il faut favoriser leur éducation. 

Avec des plugs anaux. Ils vont aimer l'image. 

dimanche 19 octobre 2014

Racisme larvé

L'ami (ou pas) Gauche de Combat pleurait dans Twitter, hier soir, parce qu'il avait plus de visiteur dans son blog. 

Je vais lui donner un conseil : diffuse des photos de cul ou des réflexions intelligentes, ce qui revient à peu près au même. Ce soir, il fait un billet. 

Cliquez ! Ca lui fera des visites. 

Je cite sa conclusion : "Mais que ces gens là sont bêtes… à manger du foin, assurément."  Il parle de Le Roux, de Macron. 

Il devrait parler de lui. Ou parler de fond. Faire des billets pour traiter les gens d'abrutis. Manquerait plus que je fasse pareil. 

samedi 18 octobre 2014

Le plug anal l'a dans le cul

Le truc de Mac Carthy place Vendôme est moche et grotesque. Les arguments de Mac Carthy sont grotesques. Les arguments des défenseurs sont grotesques. Les arguments des opposants sont grotesques. Les types qui ont agressé Mac Carthy méritent des baffes et probablement les coups de pied au cul qui vont avec. Les types qui ont dégonflé le machin sont grotesques uniquement parce qu'ils sont probablement des gros cons réactionnaires. Le dégonflage serait très plaisant s'il était fait par des comiques voulant se foutre de la gueule de tous ceux qui défendent ce machin grotesque.

Tout le monde est grotesque dans cette histoire dont les types de gauche qui défendent Mac Carthy alors que le machin a été choisi par une mairie détenue par la droite. Il aurait été assez facile de leur rentrer dans le lard.

Les plus grotesques sont :
  • ceux qui trouvent ce machin beau ou artistique,
  • ceux qui le prennent pour une provocation.

J'ai parlé.

dimanche 12 octobre 2014

samedi 11 octobre 2014

Le sens politique


Voila l'andouille Gauche de Combat qui critique l'abandon par Ségolène Royal de l'écotaxe, mise en place par Nicolas Sarkozy, en mettant en cause son sens politique. 

Elle est belle la vraie gauche sans rien entre les oreilles. 

vendredi 10 octobre 2014

L'orthographe et l'informatique

Cher monsieur Apple, 

Avec votre nouvel iOS, vous nous avez fourni un truc de saisie prédictive par ailleurs très bien mais vous avez un gros bug avec les caractères qui ne sont pas utilisés par les rosbifs, notamment nos célèbres accents et autres cédilles. 

Cela fait que depuis la sortie de votre nouveau machin, on multiplie les fautes d'orthographe. C'est exaspérant. 

En temps qu'informaticien, je vais vous mettre sur une piste. Quand on écrit "ca" le machin met "ça" mais enregistre "ca" dans la liste des mots que vous utilisez. Si bien que quand on écrit à nouveau "ca", il écrit "ca" et pas "ça". 

A bon entendeur, bonjour à ta grosse. Ca fera 5000 euros pour la consultation. Merci. 

Il y a deux dommages collatéraux, outre le fait de multiplier les fautes. 
1. On s'habitue aux erreurs et on tolère les fautes d'accentuation ou de cédillage,
2. J'ai oublié le deuxième. 

Arrêtez d'ajouter automatiquement dans votre dictionnaire des mots qui ne sont pas français. 

Les gens de Microsoft pourraient en prendre de la graine et améliorer leur correcteur orthographique. Un mot qui est pas dans le dictionnaire doit rester en rouge. Tant pis pour les trous du cul sûrs d'eux. 

J'en profite pour signaler la faute que je vois souvent en tant qu'informaticien : le mot "en-tête" écrit "entête". Soulignez-moi ce mot en rouge quand ce n'est pas explicitement une conjugaison du verbe "entêter". 

A ce sujet, vous pouvez signaler à vos honorables lecteurs que si on a bien un "en-tête de page", on n'a pas un "en-queue de page" mais un "pied de page". 

La deuxième faute exaspérante dans mon job est de voir "scénario" écrit "scénarii" au pluriel par des glandus qui se croient cultivés. "Scénario" est entré dans la langue française. Le pluriel est donc "scénarios". Essayez de dire, à oral : des "scenarii". Vous passeriez pour un con encore plus qu'en écrivant "dire à l'oral". 

Ce qui nous amène aux locutions latines. Elle ne prennent pas d'accent. "A priori" ne s'écrit pas "à priori". D'ailleurs, on devrait le dire "en italique". 

Il reste le cas du mot "referendum" que je ne supporte pas avec des accents ou un "s" au pluriel. Mais je ne sais pas si je ne suis pas un peu maniaque. 

Cordialement,
Nocolas. 

Des téléphériques

Le Monde diffuse une infographie avec ce que devait financer l'écotaxe. La voilà ! Cliquez dessus pour agrandir.




Il n'y a qu'un seul projet en Bretagne et il concerne un téléphérique.

Si !

J'étais au courant du projet (un machin pour relier le "centre ville" - la rue de Siam - à un nouveau quartier) mais voir cette carte montre l'aspect saugrenu du projet.

A noter qu'il y a d'autres projets de téléphériques : Boulogne-sur-mer, Orléans, Aix et Marseille. Je suppose qu'on y fait autant de ski qu'à Brest.

mercredi 8 octobre 2014

Il faut une charte


C'est encore Gauche de Combat qui est désigné volontaire pour faire l'objet de mon du soir sur l'annexe.

Les journalistes doivent pouvoir faire ce qu'ils veulent à condition de respecter une charte. 

C'est surréaliste. 

L'obsolescence programmée malgré elle !

Quand j'étais petit, je n'étais pas grand. En 1984, j'ai quitté le domicile familial. Mes parents, vous savez, la famille !, m'ont offert une cafetière (qui fonctionne toujours mais est rangée dans la cave) et un four micro-ondes que je viens d'utiliser pour réchauffer des lasagnes. Ca va faire 30 ans que je l'utilise pour ça ou des réchauffages connexes : des tartiflettes, des moussakas, des bolognaises, des parmentiers, des carbonaras,..

Mon fidèle micro-onde dont au sujet duquel le fabriquant a oublié de programmer l'obsolescence.