mardi 15 avril 2014

Les sondages cons

Le Figaro a sorti un sondage : si l'élection présidentielle avait lieu maintenant, François Hollande ne serait pas au second tour. Nicolas Sarkozy y serait opposé à Marine Le Pen. 

François Hollande ne recueillerait que 19%. Qu'il se rassure, c'est mieux que Jospin en 2002 qui avait une forte popularité dans une période où l'économie allait mieux et qui était donné gagnant de l'élection. Il a donc une marge de progression. Dans quel sens ? D'ailleurs Nicolas Sarkozy aussi avait été donné derrière Marine Le Pen. 

Toujours est-il que les ennuis judiciaires de cette dernière font la une de Google News. 

Toujours est-il que si les élections avaient lieu maintenant, François Hollande aurait été vainqueur de la primaire six mois avant et gagnerait haut la main. Deux ans de plus de droite ! Vous imaginez les dégâts ?

Toujours est-il que l'on connait le résultat des municipales. C'est bête de dépenser du pognon pour des sondages. 

lundi 14 avril 2014

La bêtise des commentateurs de blog

Il y a des lascars qui se croient plus compétents que d'autres. Un type est venu déposer des séries de longs commentaires à un de mes nombreux billets sur la réforme territoriale. N'étant pas spécialement d'accord avec lui, je n'ai pas été très aimable (mais suis resté poli). Il veut un référendum. 

Pour se faire, il critique les élus qui ne font des référendums sur le rapprochement de régions ou de départements que s'ils sont sûrs de gagner. 

Il m'a entre temps expliqué que j'étais totalement incompétent et que je ferais mieux de la fermer. 

Pour illustrer son propos, il prend l'exemple de l'Alsace. Où le référendum a été perdu. Il ne le savait pas. 

Il a oublié de me présenter des excuses pour m'avoir traité d'incompétent. Ces militants du dimanche (du lundi, en fait) sont des plaies. Ils ne connaissent rien à rien et viennent donner des leçons. Ce qui n'est pas grave. Ne pas reconnaitre des erreurs, par contre,...

samedi 12 avril 2014

Les bonnets rouges sont des ânes


Les imbéciles pensent représenter la Bretagne. Ils ne sont rien. C'est affigeant. Ces cretins passent à côté d'une possibilité de renforcer la Bretagne. 

La gauche bête et sectaire

Quand on est au gouvernement, on a un certain nombre de devoirs et de responsabilités ce qu'a tendance à oublier les gauchistes de salon. Ainsi, l'andouille Gauche de Combat incendie notre ministre de la culture qui félicite Finky pour son élection à l'Accadémie. 

Elle ne fait pourtant que faire le job. Ne pas s'en rendre compte révèle une bêtise rare et fréquente. Ce qui est un comble. 

Prenons un exemple. Dominique Baudis est mort. Putain de crabe. Le job du président de la République est de faire un comluniqué commençant par "c'est avec beaucoup de tristesse que j'apprends que..."  Aucun gauchiste n'oserait critiquer un tel communiqué. J'imagine que Jean-Marie Le Pen pourrait nous quitter alors qu'un président de gauche est au château. L'Elysée ne fera pas un communiqué du genre : "tiens ! l'autre enculé est enfin crevé". Je suppose d'ailleurs que le communiqué est déjà prêt. "Ce n'est pas sans émotion que j'apprends le décès de Jean-Marie Le Pen. Nous nous sommes opposé dans le plus profond respect même s'il a été le symbole d'une mutation de la France". Un truc comme ça. "Mes pensées vont à sa famille, à sa fille surtout qui reste une adversaire polique que je serais amené à rencontrer souvent. Monsieur Le Pen a marqué 30 ou 40 ans de la vie politique française".  Patati patata. 

Finki est entré à l'Accadémie. Le rôle du ministre de la culture est de dire bravo. 

Poursuivant le raisonnement, je dirais que le rôle de l'Academie en question est de défendre la langue française. J'ai beau être fortement opposé à la pensée de Monsieir Finky qui est un affreux réactionnaire, je peux difficilement nier qu'il est plus apte que moi à défendre la langue, sauf auprès de certaines dames de ma connaissance mais la question est pas là. 

S'il faut poursuivre le raisonnement, faisons le. Tiens ! Le rôle du ministre de l'intérieur est d'assurer la sécurité et le respect de la loi. Quand des Roms occupent illégalement un emplacement, le rôle du ministre est d'autoriser les forces de l'ordre à les virer. Un Ministre de l'intérieur du Front de Gauche aurait donc eu l'obligation, le devoir, le rôle, de le faire. 

Il faudra qu'un jour les cons qui ont pour seule vocation de faire de la politique sur internet s'en rendent compte. Pendant ce temps, ces abrutis dégénérés ont oublié de signaler que le nombre de régularisations a bien été démultiplié avec Valls à l'intérieur. Ce qui pourrait faire hurler Finky qui se retourne dans la tombe de Baudis. 

Je fais ce billet parce que le camarade GdC a fait un billet, cette semaine, en se plaignant d'être souvent insulté dans les réseaux sociaux. Je ne sais pas s'il se rend compte qu'il vient de traiter Madame Filippetti de collabo en critiquant le vague mot de félicitations qu'elle a fait suite à l'élection de Finky. À longueur de billets, il insulte sans s'en rendre compte. Le pauvre con. Pardon, le pauvre chéri. 

Ceci est un billet pédagogique. J'explique à Gauche de Combat que s'il est traité de con c'est parce qu'il est un con. Fondamentalement. Ce n'est pas plus compliqué que cela. 

Qu'il se rassure, il n'est pas tout seul. 

Cela étant, si les immortels pouvaient arrêter de désigner d'affreux reacs pour défendre la langue, on ne s'en sortirait pas plus mal. 

Ah merde ! C'est leur job. De même que de définir le mot "sectaire". 

vendredi 11 avril 2014

Popularité de Manuel Valls

Un institut a fait un nouveau sondage de popularité pour le Nouvel Obs. Elle a fait un sérieux bond en quelques jours. 8 points de plus. Dans toutes les catégories de la population. Ce qui montre que sa nomination, celle du gouvernement et le discours à l'Assemblée sont bien passés. 

Il a donc une espèce d'état de grâce qui durera ce qu'il durera. 

Toujours est-il que ça me fait rigoler en pensant à tout ce que j'ai pu lire de la plume de quelques gauchistes de ma connaissance. 

Ça me fait aussi rigoler de voir que des amis blogueurs opposés à Valls ont réussi à trouver des sondages faits par d'obscurs instituts montrant que la popularité de François Hollande est en baisse alors que les grands instituts le donnent en hausse (mais à un niveau qui reste ridicule). 

L'acronyme papal

« "Je me sens dans l'obligation d'assumer tout le mal commis par quelques prêtres, un petit nombre au regard de tous les prêtres, et de demander personnellement pardon pour les dommages qu'ils ont causés en abusant sexuellement d'enfants", a déclaré le pape en recevant le Bureau catholique international de l'enfance (BICE) au Vatican. » nous dit le Figaro.

Les traditionnalistes sont mécontents. D’ailleurs l’acronyme du Bureau traditionnaliste international de l’enfance est plus rigolo.

mardi 8 avril 2014

L'imposture Mélenchon

"Quand je ne suis pas au Parlement, c'est que je suis dans une manif."

Voilà comment Méluche justifie son absentéisme au Parlement Européen dans une interview à paraître demain. 

C'est scandaleux. Il ne reçoit pas 20000 euros par mois d'indemnités pour manifester mais pour siéger au parlement européen et légiférer. 

Le Parti de Gauche va crever à cause de ce pantin qui s'imagine représenter le peuple en touchant 20 SMIC par mois et en justifiant ses absences au boulot par des conneries. Il a donc pas compris que les Français qui marnent en ont ras la casquette de ce genre de comportement ?

On sait aujourd'hui qu'il sera à nouveau candidat dans le sud ouest après s'être présenté aux législatives dans le nord. Veut-il vraiment convaincre les gens ? Je parle des électeurs, ceux de gauche, pas de la poignée de militants qui le supportent. Dans tous les sens du terme. 

Jamais un type de gauche n'a autant pris les électeurs et les militants pour des cons. 

Bon, à Marseille, je ne dis pas...

Si la gauche de la gauche veut survivre, elle doit se débarrasser de ce guignol mortifère aux dents jaunes.