jeudi 30 octobre 2014

Bénissons ce mois !

Pour le boulot, je suis six projets. Pour trois d'entre eux nous avons des Comités les premiers et troisièmes jeudis du mois. 10 h, 14 h et 16 h. Pour les trois autre, les comités sont les deuxièmes et quatrièmes jeudis. 10 h, 14 h et 16 h. Ainsi, tous les jeudis, le 1er, le 2ème, le 3ème et le 4éme du mois, je me tape six heures de réunion. 

Demain, c'est le cinquième jeudi du mois. Je vais souffler. 

lundi 27 octobre 2014

Twitter, les politiques et le français

Dans un tweet, M. Mariton nous informe qu'il est invité par la télé SUR sa candidature.

"A propos de" ou "au sujet de" n'auraient pas été corrects, peut-être ?

samedi 25 octobre 2014

La vraie gauche dans le train

Je crois que je suis envoûté. Les gens de la vraie gauche me fascinent.  L'épisode de "Margerie Filoche" est exemplaire. Des ânes ont défendu un glandu qui a raconté des conneries. Les gars, respirez un peu. Aujourd'hui, côté bêtise, c'est le camarade Gauche de Combat qui s'y colle. 


La Cour des Comptes a sorti un rapport : les TGV ne sont pas rentables. Au moins, je serais d'accord avec GdC : les services publics n'ont pas à être rentables. Mais il ne le formule même pas ainsi. Ce qui fait de moi un vrai type de gauche contrairement à lui qui ne sait même pas analyser un mot. Disons qu'il fait partie des connards qui regrettent que sa commune n'ait pas de gare mais qui n'hésite pas à faire 15 km pour acheter à manger chez Carrefour, Leclerc ou Auchan. Acheter un voyage doit être du service public, pas acheter à bouffer. C'est beau. Et intéressant. Dans la semaine, on a vu un PS en décomposition et un tas de glandus definir ce que devait être la vraie gauche. 

Gauche de con bas nous la sort : il est fils de cheminot et tout ça. Je vais ajouter : le père de ma grand mère maternelle aussi. Le grand père de ma mère. Mon arrière grand père. Ca s'arrose. Et ça me donne les mêle droits que GdC pour raconter des conneries dans les blogs. 

Petit 1 : que le TGV ne soit pas rentable n'est qu'anecdotique. Le principal problème est qu'il coûte trop cher. Le rapport de la CdC est limpide. 

Petit 2 : l'andouille prétend que le train est plus écologique que le car. Il faut quand même être très con et ne rien connaître à la problématique des trains régionaux. Je vas se résumer ': Hé Ducon, les voies ne sont pas électrifiées et l'électricité n'est pas une énergie propre, sinon il y aurait pas des clodos comme toi à lutter contre le nucléaire.

Ils sont mignons, les écolos de circonstance. Lutter pour les transports électriques et contre l'électricité. 

Petit 3 : le maillage régional des transports en commun est très bon en France. Il faut vraiment être con pour faire un billet en se basant sur le contraire. Et ne rien connaître. Les collectivités locales socialistes - ah merde ! La fausse gauche - ont développé des transports régionaux. 

L'art de faire des billets sans connaître les sujets. 

Petit 4 : pleurer sur la fermeture des lignes de train locales est typiquement bobo. Elles nous feraient un bien beau machin pour faire du tourisme. Tant pis si les motrices sont polluantes (bien plus que les bus), plus lentes, tant pis si les tracés des voies ferrées datent de l'avant dernier siècle. C'est bobo. Le truc de mecs établis qui n'utilisent pas les transports en commun mais qui disent ce qu'il faudrait. 

Je m'en fous, faut dire. Je n'ai pas de voiture et j'utilise les transports en commun. 

La vraie gauche écologiste défend les syndicats de la SNCF. Ca sera sans moi. Je défends l'environnement et les gens qui ont besoin des transports.  

En français : des cons défendent le principe qu'une petite vieille puisse utiliser le service public pour aller faire ses courses. Je défends le fait qu'elle puisse faire ses courses sacs faire appel au service public. 

Crevure. 

vendredi 24 octobre 2014

On s'en fout !

C'est braves gens du Figaro m'envoient une alerte par mail. 

Je ne cache pas mon amitié pour la famille des morts mais Margerie et Filoche sont passés par là. 

Toujours est-il que je ne comprends pas pourquoi le Figaro dérange ma fin de soirée au bistro avec cette connerie dramatique. Quand Tonnégrande tenait encore la marée, je ne lisais pas mes mails à cette heure.

C'était mieux avant. 



jeudi 23 octobre 2014

Le Twitter de la honte


Ce soir, les Twittos recopient le tweet de Filoche à propos de Margerie. Et ça de RT, ca se RT,... 

Les cons n'ont honte de rien. Moi, je me demande. 

Il y a quand même un beau nombre de crevures dans ce pays. Et de suivistes imbéciles. 

L'ambition dérisoire de petits socialistes

Gérard Filoche a déclaré que Manuel Valls serait battu en congrès du Parti Socialiste. 

Oui mais Manuel Valls n'est pas candidat, il a mieux à faire. 

En outre, on peut douter du fait qu'il ne gagnerait pas. 

Surtout, c'est Benoit Hamon qui rêve de conquérir le Parti Socialiste. Son ambition. Il avait un des ministères les plus importants. Il a abandonné pour cultiver son espoir de devenir premier secrétaire. Les militants socialistes n'oublieront pas. Ressembler à Trintignan ne fais pas une carrière et vouloir suivre Mitterrand est grotesque. 

Quant à Gégé, il faudrait qu'il n'oublie pas qu'il arrive qu'un parti politique gagne des élections. 

mercredi 22 octobre 2014

La fronde au bistro de gauche

Ce sont vraiment des enculés. Je vous prie de m'excuser pour cette entame assez grossière mais je ne fais que retranscrire la réaction unanime du bistro suite à un de mes réflexions alors qu'on m'interrogeait. 

Eux : alors t'en penses quoi du bordel au PS ? Tu arrives encore à causer dans ton blog ?
Moi : faites pas chier. Je ne suis pas dans le blog mais au bistro. Il n'empêche qu'ils me font chier.
Eux : ce sont vraiment des enculés. 
Moi : dites pas ça. La situation n'est pas facile, la crise et toussa. 
Eux : mais on ne parle pas de ça ! On te parle de ces enculés qui donnent l'impression de rats qui quittent le navire alors qu'il va couler parce qu'ils l'ont trop rongé. 
Moi : ah. Voila. 
Eux : opposition, un cadre idéal. On peut gueuler, vociférer,... 

Je résume hein ! Mais ça m'a fait rigoler. Les copains se sentent plus trahis par les frondeurs divers et variés (et avariés si on parle de Filoche) que par le gouvernement. Certes ! Je fréquente un bastion social démocrate. 

Il n'empêche. 

Twitossesse abrutie


J'ai failli oublier de diffuser cet échange. Ca aurait été dommage, non  ?